•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3,3 M$ pour le développement du site touristique Chute à l’Ours

Chargement de l’image

La rivière Ashuapmushuan.

Photo : Radio-Canada / MIreille Chayer

Chargement de l’image

La Ville de Normandin souhaite développer et mettre en valeur le site touristique Chute à l’Ours dans un horizon de trois ans. Pour ce faire, un investissement de 3,3 millions de dollars est requis.

Lors d’une rencontre tenue la semaine dernière, les élus de Normandin ont levé le voile sur le plan de développement 2020-2025 du site touristique, reconnu pour ses paysages magnifiques.

Le projet prévoit notamment la construction d’une salle multifonctionnelle incluant un restaurant. L’aménagement d’une terrasse offrant une vue sur la rivière Ashuapmushuan est aussi projeté.

C’est avec fierté que nous déposons le fruit d’une réflexion menant à un projet de développement touristique majeur pour le rayonnement de notre ville , a déclaré le maire, Daniel Boisclair, par voie de communiqué.

La Ville de Normandin a déjà mis la main sur des subventions totalisant 1,3 million de dollars pour le déploiement de son projet. Des travaux devraient débuter à l’automne.

En entrevue à l’émission C’est jamais pareil, le directeur du service des loisirs de Normandin, Éric Bhérer, a expliqué que l’un des objectifs est de mettre en place une activité attrayante pour les citoyens et les touristes.

On va doter le site d’un parcours ludique et l’élément central de ce parcours-là est un jeu de filet aérien. Des passerelles avec quelques cabanes dans les arbres avec un système de trampolines, a-t-il résumé.

Le site est doté de quatre lacs. Le parcours mènera les marcheurs vers chacun des cours d’eau.

Selon Éric Bhérer, le centre de villégiature doté de 240 emplacements de camping et d’une vingtaine de chalets locatifs est l’une des perles du Lac-Saint-Jean. Près d’une trentaine de personnes travaillent au site de la Chute à l’Ours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !