•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nation Kainai : un nouveau poste pour lutter contre le trafic d’êtres humains

Chargement de l’image

La policière Jennaye Norris va être la coordinatrice de la lutte contre l'exploitation sexuelle auprès du Service policier de la Tribu des Blood.

Photo : Fournie par Jennaye Norris

Radio-Canada

Le Service policier de la Tribu des Blood (BTPS) de la Première Nation Kainai en Alberta a embauché une coordinatrice pour lutter contre le trafic d’êtres humains.

Jennaye Norris, policière depuis huit ans, occupe ainsi le premier poste de ce genre au sein d’un service de police autochtone au Canada, affirme le BTPS.

Le projet Kokomi-Kisomm Aakii est une initiative de l’agente Norris qui voulait s’attaquer à l’exploitation sexuelle : J’avais des informations à propos de filles de la Tribu des Blood qui étaient retirées de la réserve par des gens ne faisant pas partie de la nation. [Elles étaient] transportées vers des villes comme Lethbridge, Calgary, Red Deer et Edmonton avant de revenir ou pas du tout.

[Le trafic d’êtres humains] existe depuis toujours, dit-elle, mais malheureusement nous n’avions personne de spécialisé dans ce domaine .

Désormais, Jennaye Norris devra sensibiliser la population, former les policiers de première ligne et mener les enquêtes concernant l'exploitation sexuelle.

D'après les informations de Terri Trembath

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !