•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sam Fournier et sa bande de jazz sur scène

Jeune homme qui joue de la contrebasse.

Sam Fournier à la contrebasse.

Photo : Samuel Fournier

Le musicien manitobain de jazz Sam Fournier donne un concert avec son groupe le mardi 10 mai au Centre culturel franco-manitobain à Winnipeg.

En 2020, Sam Fournier, baigné dans le jazz, donnait ses premières représentations publiques au Centre culturel franco-manitobain en compagnie de son père, le musicien Gilles Fournier.

Né dans une famille de mélomanes, Samuel Fournier, de son nom de scène Sam Fournier, est tombé dans le jazz dès son plus jeune âge même s’il confie ne pas avoir toujours apprécié ce type de musique.

« Quand j’étais plus jeune, j’appréciais un peu moins le jazz, mais maintenant que je suis adulte, j’apprécie de plus en plus la musique. »

— Une citation de  Sam Fournier, musicien

C’est au secondaire qu’il découvre la contrebasse, un instrument dont il joue maintenant depuis cinq ans.

Sam Fournier étudie aujourd’hui le jazz à l’Université du Manitoba où il apprend l’histoire du jazz et la contrebasse. Une passion qu’il aimerait partir explorer à travers le monde, notamment à New-York et à Montréal.

« La contrebasse est importante pour le jazz, car elle joue un rôle pour le temps, le rythme et l’harmonie. »

— Une citation de  Sam Fournier, musicien

Toutes les connaissances sur l’histoire du jazz que Sam Fournier acquiert lui ont permis de développer son propre style de jazz moderne qui ne pourrait pas exister s’il n’avait pas conscience de l’histoire complexe du jazz.

La musique que je joue maintenant est plutôt moderne même s’il y a l’influence du swing et du bebop parce qu’il faut avoir du swing et du bebop dans la musique. L’histoire du jazz est vraiment importante et il ne faut pas oublier le jazz du passé, raconte le musicien.

La musique de Sam Fournier se veut accessible et, surtout, sensible.

Quand on n’a pas toujours les mots pour dire ce qu’on veut, on a le son pour exprimer ce qu’on a dans le cœur. Telle semble la devise de l'artiste

Les mots ne peuvent pas communiquer ce que je joue sur la basse, dit-il. 

Je me sens libre de dire ce que je veux avec ma musique […]. Je trouve qu’il y a beaucoup d’obstacles avec les mots, être capable de trouver les mots pour décrire quelque chose mais avec la musique, il y a beaucoup moins d’obstacles avec ce que je veux dire et ce que je veux communiquer, confie Sam Fournier.

« Cela me donne une liberté d’expression. »

— Une citation de  Sam Fournier, musicien

La musique est un moyen de communication pour Sam Fournier avec ses amis et le public.

Quand je trouve des amis qui jouent avec la musique et avec qui je peux communiquer avec la musique. C’est une communication très forte, précise le musicien.

J’ai beaucoup de joie quand quelqu’un me dit qu’il pouvait voir la communication, qu’il sentait quelque chose avec ma musique. Ça, c'est le but final, de se connecter avec tout le monde. Ca c’est pour quoi je joue de la musique.

Sam Fournier et son groupe composé de trois de ses amis musiciens donneront pour la première fois ensemble le concert dans le cadre de l'événement les Mardi Jazz.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !