•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les libéraux de l’Ontario promettent le retour de la 13e année sur une base facultative

Steven Del Duca de profil.

Le chef du Parti libéral de l'Ontario, Steven Del Duca.

Photo : La Presse canadienne / Cole Burston

Radio-Canada

Les libéraux de l'Ontario disent qu'ils réintroduiront la 13e année sur une base facultative s'ils sont élus.

Le chef libéral Steven Del Duca a déclaré vendredi que cette proposition fait partie d'un plan visant à aider les élèves à compenser les effets de la pandémie de COVID-19 sur leur éducation.

Selon lui, permettre aux élèves de faire la 13e année leur donnerait le choix de consacrer plus de temps aux cours obligatoires pour l'éducation postsecondaire et de suivre de nouveaux cours sur les finances personnelles, l'éducation civique, la santé mentale et le bien-être.

Ce sera une option structurée pour nos enfants, a dit Del Duca dans un parc près d'une école secondaire à Kitchener, en Ontario.

S'il est porté au pouvoir, son gouvernement travaillerait avec les enseignants, les directeurs, les conseils d'école et les commissions pour élaborer des programmes pour l'année supplémentaire.

Le programme coûterait 295 millions de dollars.

Les libéraux s'engagent à offrir la 13e année pour un minimum de 4 ans. L'objectif est de cibler les élèves en difficulté en raison de la pandémie et de l'enseignement à distance.

Le chef progressiste-conservateur Doug Ford, qui cherche à être réélu en juin, a été interrogé à deux reprises vendredi sur l'idée de ramener une 13e année facultative, mais n'a pas répondu directement.

Nous injectons de l'argent dans l'éducation, a-t-il souligné lors d'un déplacement à Bowmanville, en Ontario. Nous construisons de nouvelles écoles (...) et les réparons à hauteur de 14 milliards de dollars et nous offrons une meilleure éducation avec plus de financement dans l'éducation.

Plus de 13e année depuis 2003

L'Ontario était la seule province à avoir une cinquième année d'école secondaire jusqu'à ce qu'elle soit éliminée sous la direction du premier ministre progressiste-conservateur Mike Harris.

La 13e année a été remplacée dans les années 80 par le crédit académique de l'Ontario, lui-même définitivement aboli en 2003.

Les libéraux promettent également d'embaucher 1000 professionnels de la santé mentale supplémentaires pour les élèves et le personnel et un éducateur spécialisé supplémentaire pour chaque école.

 Nous avons vu au cours des quatre dernières années à quel point tant de nos enfants étaient isolés, confrontés à des défis, ont connu des changements de comportement, a déclaré Steven Del Duca. Nous avons besoin de plus de soins de santé mentale dans nos écoles.

Le NPD critique le bilan des libéraux en matière d'éducation

Ils proposent aussi d'embaucher 5000 autres travailleurs en éducation spécialisée, d'élargir le programme de nutrition des élèves offrant un déjeuner gratuit, de mettre fin à la diffusion académique et d'éliminer les tests normalisés de l'OQRE et de les remplacer par une nouvelle stratégie d'évaluation.

Steven Del Duca a publié d'autres éléments de sa plateforme en éducation cette semaine : les libéraux s'engagent notamment à construire 200 nouvelles écoles et à en réparer 4500 autres, à embaucher 10 000 enseignants supplémentaires et la à limiter la taille des classes à 20 élèves à tous les niveaux scolaires.

Le Nouveau Parti démocratique de l'Ontario critique le bilan du Parti libéral en matière d'éducation lorsque ce dernier était au pouvoir de 2003 à 2018.

Les libéraux ne répareront pas ce qu'ils ont cassé dans l'éducation, dit le NPD d'Andrea Horwath par voie de communiqué. Il cite des centaines de fermetures d'écoles, un gonflement des effectifs par classe ou encore un gel des augmentations salariales du corps enseignant.

Avec les informations de La Presse canadienne

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Ontario

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Ontario.