•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mesures resserrées au quai de Baie-Comeau pour les usagers récréatifs

Des pancartes montrent clairement que les patins à roues alignées et les vélos sont interdits au quai.

Karine Otis explique que les règlements sont entrés en vigueur au même moment que les pancartes ont été mises sur la clôture.

Photo : Radio-Canada / Zoé Bellehumeur

L'arrivée des beaux jours signifie le retour des usagers récréatifs au quai de Baie-Comeau, mais ce sera un peu différent cette année puisque plusieurs nouvelles restrictions sont en vigueur avec le quai qui a été cédé à la Corporation de gestion du port de Baie-Comeau en décembre dernier.

Les patins à roues alignées et les vélos sont maintenant interdits, les jeunes de moins de douze ans devront porter en tout temps une veste de flottaison et il ne sera pas permis de circuler sur le quai entre 21 h et 6 h.

La directrice générale de la Corporation de gestion du port de Baie-Comeau, Karine Otis, explique que l'organisme souhaite se protéger d'éventuels incidents, n'ayant pas le même pouvoir de protection que le gouvernement.

C'est évident que s'il arrivait un incident déplorable [...] et qu'on était responsable et qu'on était poursuivis en dommage et intérêt, ça pourrait être extrêmement dommageable pour notre organisation et pour la viabilité du port à long terme, explique Karine Otis.

Une femme devant un bateau

Karine Otis soutient que c'est pour se protéger et assurer la sécurité des usagers que la Corporation met en place ces nouvelles mesures (archives).

Photo : Corporation du port de Baie-Comeau

« On a mis en place ces règles-là et on demande aux gens de les suivre. »

— Une citation de  Karine Otis, directrice générale de la Corporation de gestion du Port de Baie-Comeau

La directrice générale précise qu'il n'y aura pas de surveillance comme telle au quai et que rien n'empêchera physiquement les piétons de se promener, par exemple, hors des heures d'ouverture. Toutefois, si c'est le cas et qu'un accident survient, l'entière responsabilité du risque reviendra aux usagers.

Quai apprécié des pêcheurs

Le quai de Baie-Comeau est un endroit prisé par les résidents qui souhaitent observer les baleines ou par les pêcheurs amateurs qui veulent taquiner le maquereau.

Le président de l'Association des chasseurs pêcheurs Manic-Outardes, André Boulianne, demande tout de même à ses membres de respecter les règlements.

André Boulianne est sur le quai de Baie-Comeau et explique qu'il y a plein d'autres endroits où pêcher.

André Boulianne demande aux membres de l'Association des Chasseurs Pêcheurs Manic-Outardes de respecter les nouvelles mesures.

Photo : Radio-Canada / Zoé Bellehumeur

Il y a d'autres endroits pour faire l'activité de pêche [à Baie-Comeau]. Donc quand le quai est fermé, bien c'est aux gens d'aller à d'autres endroits. Il y a des lacs en ville où l'on met du poisson et c'est accessible à tout le monde, soutient le président.

Les réactions sont divisées à la suite de ces nouvelles restrictions au quai de Baie-Comeau.

Ginette Harvey va régulièrement se promener sur le quai. Elle met de l'avant l'importance du quai pour les Baie-Comois.

« Moi pendant une partie de ma jeunesse, c'était un lieu de rassemblement de jeunes, de plaisir, on prenait l'air, on regardait les mammifères marins.  »

— Une citation de  Ginette Harvey, usagère du quai de Baie-Comeau
Ginette Harvey a pris une marche ce matin au parc de pionniers de Baie-Comeau en compagnie de son chien.

Ginette Harvey va régulièrement se promener sur le quai de Baie-Comeau avec son chien.

Photo : Radio-Canada / Zoé Bellehumeur

Néanmoins, l'usagère du quai dit comprendre les nouvelles restrictions. Le soir, ce n'était pas mon moment pour y aller, c'est dans le jour avec mon chien. Donc oui je vais en profiter pareil, puis c'est sûr que ça prend de la sécurité.

De leur côté, deux usagers du quai rencontrés vendredi matin à Baie-Comeau se disent plus ou moins en accord avec les nouvelles mesures.

Les deux hommes ont été rencontrés sur le boulevard Lasalle à Baie-Comeau vendredi matin, devant Le Manoir du Café.

Zachary Labrie (à gauche) et Mathis Laporte (à droite)

Photo : Radio-Canada / Zoé Bellehumeur

Pêcher avec une flotte, c'est sûr que ça peut être moins trippant, développe Mathis Laporte.

Quand on va marcher sur le quai avec le coucher de soleil, c'est assez beau, fait que c'est quand même plate [l'interdiction de circuler après 21 h], renchérit Zachary Labrie.

Ce qui ne change pas avec le transfert du port, c’est dès qu’il y a un bateau accosté au quai, aucun usager récréatif n’a le droit de circuler.

La Corporation de gestion du port de Baie-Comeau estime toutefois que depuis la fermeture de la papetière, il y a deux fois moins de bateaux qui s’y arrêtent.

L’achalandage pourrait éventuellement augmenter avec les projets de développements du port, prévient Karine Otis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !