•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Northwestel vend une partie de ses infrastructures à 13 Premières Nations du Yukon

Chargement de l’image

Fred Koe, le porte-parole de la Yukon First Nation Telco, et Curtis Shaw, le président de Northwestel.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le fournisseur d’accès Internet Northwestel vend une partie de ses infrastructures dans les communautés du Yukon à un consortium de sociétés d’investissement de 13 Premières Nations du territoire.

Avec son projet Every Community, annoncé en 2020, Northwestel s’engageait à fournir l'Internet haute vitesse illimité à toutes les collectivités du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest en trois ans.

Au Yukon, 13 Premières Nations ont créé la Yukon First Nations Telco, qui devient propriétaires des infrastructures construites dans les communautés, soit tous les câbles de fibre optique installés cette année et ceux qui seront installés cette année et l’année prochaine, explique Curtis Shaw, le président de Northwestel.

Le consortium des Premières Nations possédera la fibre optique qui va de notre bureau dans la communauté et jusqu’aux logements résidentiels, donc les 2 à 3 derniers kilomètres de fibre, dit-il.

En tout, le consortium a déboursé 10 millions de dollars pour devenir propriétaire des infrastructures, et Northwestel devra lui verser des droits pour son utilisation.

Financé à hauteur de 62,5 millions de dollars par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications (CRTC), le projet Every Community bénéficiait également d’un investissement significatif de Northwestel. Interrogé sur le montant réellement investi, Curtis Shaw dit qu'il vend ces infrastructures au prix coûtant, soit 10 millions de dollars.

L’accord entre les deux parties stipule que Northwestel exploitera et entretiendra le réseau à ses frais pendant la durée de l’entente. C’est d’ailleurs sur la durée que Northwestel devrait pouvoir tirer profit de l’accord, puisqu'il assure à l'entreprise l’utilisation exclusive des installations durant 20 ans.

Northwestel dispose d’une licence pour le Yukon , rappelle Fred Koe, le porte-parole de la Yukon First Nations Telco. Tout ce que nous faisons, c’est partager le réseau qu’elle possède, l’acheter, le financer et lui louer pendant 20 ans. Rien ne changera en matière de propriété, durant cette période, ajoute-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !