•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau parcours pour le Marathon de Québec

Chargement de l’image

Des coureurs participent au dernier marathon de Québec, en 2019.

Photo : Courtoisie Gestev/Michèle Grenier Photo

Chargement de l’image

Pour la première fois de l'histoire du Marathon de Québec, les coureurs s'élanceront et termineront leur périple à la place Jean-Béliveau, le nouveau « cœur » de l'événement.

Après deux ans d'interruptions en raison de la COVID-19, les organisateurs ont annoncé avec fierté le retour de l'événement, jeudi, dont le nouveau parcours que devront suivre les participants. La moitié du parcours a été retravaillé, permettant aux coureurs de circuler dans trois arrondissements et 9 des 35 quartiers de la Ville.

Chargement de l’image

La carte du nouveau parcours de 42,2 km.

Photo :  Capture d’écran / jecoursqc.com

Le parcours retourne sur le boulevard Champlain, comme à l'époque du Marathon Québec-Lévis, et va désormais passer dans le quartier Saint-Louis, une première.

Le secteur de Limoilou sera aussi un nouveau secteur à découvrir par les coureurs puisqu'il accueillera le départ et l'arrivée du parcours.

On a dû revoir et revisiter le parcours, entre autres à cause des travaux de préparation pour le tramway et des autres chantiers de construction, a précisé Marianne Pelchat, productrice déléguée chez Gestev, qui prend part à l'organisation de l'événement.

On a travaillé très très fort pour garder l'âme et l'essence de ce qu'est le parcours comme on aime le qualifier de carte postale 100 % Québec.

Les épreuves de 5, 10, 21 et 42 kilomètres seront proposées.

Plus de 8000 marathoniens sont attendus pour cette nouvelle édition, dont 46 % proviennent de l'extérieur.

L'événement a lieu du 30 septembre au 2 octobre. Le marathon de Québec est connu pour être un marathon difficile, en raison de plusieurs dénivelés propres à la Ville de Québec.

Une ville sans marathon distinctif, ce n'est pas une ville

Le maire de Québec Bruno Marchand, lui-même grand amateur de course à pied, s'est réjoui du retour de l'événement. Il a d'ailleurs confirmé qu'il s'élancerait pour le 21 ou le 10 kilomètres. Pas du 42, il me manque un peu de temps pour m'entrainer, mais je serai là, c'est sûr, a indiqué M. Marchand, qui confie n'avoir jamais fait cette distance.

Le maire Marchand assure que l'événement ira de l'avant cette année, une première depuis 2019. S’il y a un marathon, c'est qu'il a du monde pour le porter, pour avoir le génie de s'adapter, a louangé le maire.

Ça attire des gens. C'est des gens qui viennent passer souvent plus d'une journée à Québec. C'est bon pour Québec, a-t-il ajouté. Une ville sans marathon distinctif, ce n'est pas une ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !