•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Regina présente un nouveau plan écologique pour le transport en commun

Chargement de l’image

Le plan directeur vise à réduire la congestion créée par les autobus le long de la 11e Avenue, au centre-ville de Regina.

Photo : (Richard Agecoutay/CBC)

Radio-Canada

La Ville de Regina s’engage à moderniser son système du transport en commun au cours des 25 prochaines années.

Mercredi, le conseil municipal a approuvé un nouveau plan directeur en vue de mettre en place des transports en commun plus écologiques.

Dans l’ensemble, le plan prévoit 45 mesures et changements pour améliorer le système de transport en commun. Les coûts généraux d'exploitation du système passeront de 37 à 56 millions de dollars à court terme, et à 97 millions de dollars, à long terme.

Le plan prévoit, d'ici 2040, le remplacement progressif de tous les autobus à diesel par des autobus électriques. La Ville se dotera de son premier véhicule électrique en 2024.

Selon la mairesse de Regina, Sandra Masters, ce plan constitue un bon cadre pour les besoins des habitants de Regina en matière de trajets et de services d'autobus.

Il ressort clairement du rapport que la fréquence et les itinéraires sont extrêmement importants, déclare-t-elle.

Mme Masters a mis l’accent sur la nécessité pour la Ville de Regina de se développer avec le temps. Cela contribue à l'idée qu'à mesure que la ville continue de se développer, nous amenons les gens là où ils doivent être de manière efficace, souligne-t-elle.

Élargissement du carrefour du centre-ville et accroissement des services

Le plan prévoit également l'accroissement des services dans le centre-ville et d’autres services à la demande. Il s’agit entre autres de la gratuité du transport en commun pour les moins de 12 ans, l'allongement des trajets et des services de transport adapté.

Des changements seront effectués en vue d’éliminer la congestion de la 11e Avenue tout en améliorant la qualité de l'air dans le quartier.

L'un des changements proposés à court terme est à modifier la plaque tournante du centre-ville le long de la 11e Avenue, devant le centre commercial Cornwall. Il sera question d'étendre la plaque tournante du centre-ville à quatre arrêts de transfert situés dans les principales intersections du centre-ville de Regina.

Le nouveau plan directeur prévoit également deux arrêts d'autobus le long de la 11e Avenue, ce qui représente un grand changement par rapport aux multiples arrêts actuels de chaque côté de l'avenue.

L'expansion des services à la demande est un autre changement à long terme prévu. Les passagers pourront demander qu’un bus vienne les chercher, via une application, en ligne ou par téléphone.

Les zones qui devraient bénéficier de services à la demande sont la majeure partie de la zone nord-ouest, la zone industrielle et le sud-est de la ville

Actuellement, les services à la demande sont proposés pour les services de transport adapté, ainsi que dans le cadre d'un projet pilote sur la ligne 10 pour le service en soirée.

Des usagers du transport en commun préoccupés

Des Réginois expriment déjà leurs inquiétudes quant à ce changement, qui risque d'ajouter, selon eux, du temps et de la marche à leur transfert pour se rendre au centre-ville.

C’est le cas de Vivian Kluthe, qui utilise le système de transport en commun pour se rendre à ses rendez-vous et faire ses courses. Elle affirme que ce changement rendrait l'utilisation du transport en commun trop difficile.

Je resterais à la maison, il faut trop marcher, et puis, j'ai 80 ans, je ne peux pas marcher très loin, ajoute-t-elle.

Robin Morris, un autre Réginois, abonde dans le même sens. Selon lui, le système actuel est déjà fiable.

C'est pratique pour nous parce que nous allons souvent au Centre Cornwall. Maintenant, nous devrons marcher quelques rues.

Selon le plan, tous les transferts devraient pouvoir se faire à une seule intersection.

Tous les changements doivent être approuvés par le conseil municipal avant d'entrer en vigueur.

Avec les informations de Jennifer Francis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !