•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Halifax et Moncton accueilleront le Championnat mondial de hockey junior masculin

Le tournoi se tiendra du 26 décembre 2022 au 5 janvier 2023.

Trois joueurs du Canada en uniforme rouge et noir après avoir célébré un but.

L'Acadien Lukas Cormier (6), à gauche, a participé au championnat l'an dernier avec Jake Neighbours (12) et Shane Wright (15). On les voit ici avec Équipe Canada junior, lors d'un match préparatoire au Championnat mondial de hockey junior le 23 décembre 2021 à Edmonton.

Photo : La Presse canadienne / Jason Franson

Les villes d'Halifax et de Moncton ont gagné leur pari. Hockey Canada leur accorde l'organisation du Championnat mondial de hockey junior masculin 2023.

Il y avait quelques doutes sur la candidature de ces villes, car l'an dernier, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse avait annulé brusquement un autre championnat majeur, le Mondial de hockey féminin. Malgré tout, Hockey Canada a choisi de faire confiance à la région.

Les deux municipalités des Maritimes ont battu au fil d'arrivée les candidatures d'Ottawa, de Québec-Trois-Rivières et de Kitchener-London.

Le comité organisateur n'aura pas beaucoup de temps pour planifier l'événement, un peu plus de six mois, car le tournoi aura lieu du 26 décembre au 5 janvier prochain.

Le Mondial junior devait se tenir en Russie, à Novossibirsk et à Omsk, mais le pays a perdu le droit d'accueillir le tournoi lors de l'invasion de l'Ukraine, en février.

Les premiers ministres des deux provinces se sont enthousiasmés de l'efficacité avec laquelle il a été possible de présenter une candidature dans des délais aussi courts.

Ça démontre notre habileté à travailler rapidement et d'accomplir des choses , a affirmé Blaine Higgs, le premier ministre du Nouveau-Brunswick, lors d'une conférence de presse virtuelle conjointe avec son homologue de Nouvelle-Écosse, Tim Houston.

Blaine Higgs par webcam. Assis dans son bureau, il a mis son chandail de hockey rouge d'Équipe Canada par-dessus sa chemise et sa cravate.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, avait enfilé son chandail d'Équipe Canada pour la mêlée de presse virtuelle du 5 mai 2022. Il réagissait à l'annonce que Moncton allait accueillir, avec Halifax en Nouvelle-Écosse, le prochain Championnat mondial de hockey junior masculin.

Photo : Radio-Canada

Halifax et Moncton sont les meilleurs amis, a quant à lui lancé le maire de la capitale néo-écossaise, Mike Savage. Il a décrit les deux villes organisatrices comme un formidable duo.

C'est un autre signe qu'on émerge de COVID, affirme le maire d'Halifax. Il salivait d’avance jeudi pour les restaurants, bars et hôtels de la ville, à qui il souhaite de bénéficier de retombées économiques.

Amy Walsh, la directrice générale de Hockey Nova Scotia, qui est l'instance dirigeante du hockey organisé en Nouvelle-Écosse, a plutôt évoqué des retombées bénéfiques pour les communautés. Elle a parlé d'un événement qui laisse habituellement des souvenirs positifs.

Elle a déclaré qu'elle y voyait une façon d'inspirer la prochaine génération de hockeyeurs du Canada atlantique, et souhaite que cela fasse du hockey un sport encore plus invitant pour les jeunes.

Amy Walsh en entrevue par webcam.

Amy Walsh, directrice générale de Hockey Nova Scotia, en entrevue par webcam le 5 mai 2022.

Photo : Radio-Canada

La seule fois où le Mondial a été présenté dans les Maritimes, c'était en  2003, à Halifax et à Sydney.

Nous sommes ravis de tenir le Mondial junior 2023 à Halifax et Moncton, a affirmé Luc Tardif, qui est président de la Fédération internationale de hockey sur glace.

Ce sont deux superbes villes avec des arénas de qualité supérieure et des amateurs passionnés qui appuient le hockey junior, a-t-il ajouté.

Avec des renseignements de Paul Légère

En cours de chargement...