•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les libéraux promettent de retirer à TFO la gestion des cours en ligne

Steven Del Duca devant un pupitre.

Steven Del Duca a parlé d'éducation durant les deux premiers jours de la campagne électorale.

Photo : La Presse canadienne / Cole Burston

Le chef du Parti libéral de l'Ontario, Steven Del Duca, s'est engagé jeudi à retirer à TFO la gestion des cours en ligne, s'il est élu en juin.

En 2020, le gouvernement Ford avait légiféré sans prévenir pour confier la gestion de l'apprentissage en ligne en français à son diffuseur public, coupant ainsi l'herbe sous le pied des conseils scolaires francophones qui coordonnent ces services depuis plus de 10 ans.

La décision pourrait contrevenir à l'article 23 de la Charte, avaient prévenu des juristes, car les conseils scolaires francophones en milieu minoritaire exercent le pouvoir de gestion et de contrôle sur l'éducation de langue française.

Après près de deux ans, le diffuseur public ne s'est toutefois pas acquitté de son nouveau mandat, car le gouvernement ne se serait pas encore entendu avec les conseils scolaires sur la manière dont ce nouveau cadre fonctionnerait.

J'adore TFO, mais ce que j'entends de la part des éducateurs de langue française, c'est qu'ils sont les mieux placés pour comprendre les besoins et les réalités de ce qui se passe dans les salles de cours, a dit M. Del Duca.

La chef Andrea Horwath salue les journalistes en montant dans son autocar de campagne.

La chef Andrea Horwath salue les journalistes en montant dans son autocar de campagne.

Photo : La Presse canadienne / Tijana Martin

Durant son mandat, Doug Ford a aussi imposé aux élèves du secondaire de suivre deux cours en ligne pour obtenir leur diplôme, une décision que M. Del Duca et Mme Horwath ont dénoncée, jeudi.

« C'est une manière pour Doug Ford de favoriser ses copains, d'ouvrir la porte à la privatisation de notre système d'éducation. »

— Une citation de  Andrea Horwath

Mme Horwath n'a pas dit si un gouvernement néo-démocrate annulerait le nouveau mandat de TFO, mais, en 2020, son porte-parole aux Affaires francophones, Guy Bourgouin, avait qualifié la décision de Doug Ford d'affront direct à l'indépendance des conseils scolaires et au droit à l'autodétermination des francophones.

Bannière promotionnelle de notre dossier sur les élections 2022 en Ontario.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !