•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan, seule province où le PIB a diminué en 2021

Image aérienne d'une moissonneuse-batteuse qui récolte un champ à l'avant-plan alors que plusieurs silos à grains se trouvent derrière des arbres en haut à droite.

Selon Statistique Canada, la sécheresse de l’an dernier a entraîné une baisse de 48 % de la production de blé dans la province. (archives)

Photo : Radio-Canada / Trevor Lyons

Radio-Canada

La Saskatchewan a été la seule province canadienne à constater une baisse de son produit intérieur brut (PIB) en 2021. Cette diminution de 0,3 % a été causée en grande partie par la grave sécheresse qui a réduit les rendements des agriculteurs et diminué la qualité des récoltes.

Selon le professeur d’agriculture et d’économie à l’Université de la Saskatchewan Richard Gray, la baisse de la croissance économique de la province est directement liée à l’agriculture et à la dépendance de la province à l’égard des exportations de céréales.

Lorsque ces secteurs se portent bien, l’économie croît. Lorsqu’ils ne se portent pas bien, nous sommes peut-être plus sujets à des fluctuations économiques que d’autres régions, explique M. Gray.

Selon Statistique Canada, la sécheresse de l’an dernier a entraîné une baisse de 48 % de la production de blé dans la province. La production de canola a, quant à elle, diminué de 45 %.

Le professeur d’agriculture et d’économie constate également que, bien que les prix du pétrole se soient redressés il y a deux ans, la pandémie les a à nouveau tirés vers le bas, ce qui a rendu les recettes pétrolières insuffisantes pour compenser la faible récolte de l'année dernière.

À titre comparatif, l’Alberta a connu une croissance de son PIB de 5,1 %, tandis que celui du Manitoba a augmenté de 1,2 %.

Richard Gray note toutefois que ces deux provinces ont des économies urbaines plus diversifiées, ce qui leur a permis de mieux résister économiquement à la sécheresse.

Le professeur croit toutefois qu'avec les prix à la hausse pour la potasse, le pétrole et les céréales, le PIB de la Saskatchewan devrait revenir dans le positif en 2022.

Par ailleurs, Statistique Canada note que les secteurs de la pêche, de la foresterie et de la chasse ont également subi une diminution dans leur rendement au cours de la dernière année.

Une baisse du PIB qui s'invite à l'Assemblée législative

La diminution du PIB de la province a notamment été soulevée à l’Assemblée législative lors de la période des questions mardi.

Le chef de l’opposition, Ryan Meili, a blâmé le gouvernement pour cette croissance négative.

C’est la troisième année de suite que l’économie de la Saskatchewan se contracte. L’économie est maintenant plus petite qu’il y a dix ans, a déclaré M. Meili.

Le premier ministre Scott Moe a répondu que, si la province n’avait pas connu de sécheresse, elle aurait été en voie d’enregistrer une augmentation de 3,5 % de son PIB en 2021.

Regardons l’année en cours : on prévoit une croissance de 4,5 % pour la province , a-t-il ajouté pendant la période des questions.

Avec les informations de Colleen Silverthorn

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !