•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Baseball : le jeune partisan viral rencontre son idole Aaron Judge à Toronto

Chargement de l’image

Le jeune partisan Derek Rodriguez rencontre son idole Aaron Judge des Yankees.

Photo : Twitter/Yankees

La Presse canadienne

Un jeune partisan des Yankees qui a fait sensation sur Internet a encore versé des larmes de joie, mercredi, alors qu'il a pu rencontrer son héros Aaron Judge au Centre Rogers.

Cela est survenu au lendemain du moment très touchant où on a vu Derek Rodriguez, 9 ans, fondre en larmes en donnant une accolade à Mike Lanzillota, un partisan des Blue Jays, après que ce dernier a remis au garçon la balle d'un circuit de Judge, des Yankees.

Après le coup de canon en sixième, mardi, Lanzillota a d'abord saisi la balle, exprimant un instant sa joie. Puis, sans hésiter, il a remis l'objet précieux à Derek qui portait le chandail 99 de Judge, parmi les amateurs à sa droite.

Rodriguez, sa famille et Lanzillotta ont été invités sur le terrain et dans l'abri new-yorkais avant le match de mercredi, à Toronto.

Derek a pleuré de joie à nouveau quand Judge est venu le voir pour jaser un peu et signer la balle en question. Le cogneur lui a aussi donné une paire de ses gants de frappeur.

Ça en dit long sur les partisans ici, a mentionné Judge, au sujet du geste généreux de Lanzillota.

Aaron Boone a aussi été ému par le geste généreux de Lanzillotta. Voir ce qu'il a fait, ça m'a vraiment réchauffé le coeur, a dit le gérant des Yankees.

Derek est né à Caracas, au Venezuela. Sa famille a déménagé au Canada il y a environ cinq ans. Ses parents ont choisi son prénom en honneur de l'ancienne vedette des Yankees Derek Jeter.

Derek a amené la balle chérie à l'école mercredi. Mes amis et ma professeure étaient vraiment contents et ils m'ont félicité, a dit le jeune garçon. Elle a fait une présentation où elle a montré ce qui s'est passé, et tout le monde a pu toucher à la balle. C'était vraiment super.

Un porte-parole des Yankees, Jason Zillo, a déclaré que la famille Rodriguez et Lanzillotta ont été invités à amener chacun un groupe de neuf personnes à New York plus tard cette saison, pour assister à un match.

Les Jays remportent le match

Lors du match de mercredi, Vladimir Guerrero a brisé l'impasse avec un simple et a fait un beau jeu sur le dernier retrait, alors que les Blue Jays ont gagné 2 à 1.

Guerrero a poussé Bo Bichette avec un simple en troisième, procurant l'avance déterminante aux siens.

Joey Gallo avait créé l'impasse en début de manche, en frappant son troisième circuit de la saison. L'autre point des Jays est venu d'un circuit de Matt Chapman, en deuxième.

Le joueur de troisième but Chapman et le premier but Guerrero ont été au coeur du dernier retrait, un roulant d'Isiah Kiner-Falefa (avec les buts remplis).

Chapman a saisi la balle et a relayé à court, mais Guerrero a maîtrisé le bond. Jordan Romano a ainsi concrétisé un douzième sauvetage - un sommet dans le baseball majeur.

Après avoir retiré Anthony Rizzo sur un ballon, l'Ontarien a permis des simples à Giancarlo Stanton et Josh Donaldson. Aaron Hicks a été retiré au bâton, mais Gallo a rempli les buts en soutirant un but sur balles.

Toronto mène les grandes ligues avec 10 victoires par un seul point.

Yusei Kikuchi (1-1) a été excellent en six manches. Il a alloué un point et trois coups sûrs, retirant sept frappeurs sur des prises. Il a été solide - ses tirs avaient du mordant, a admis Boone.

Jeudi, les Jays vont démarrer un voyage de neuf matches incluant des arrêts à Cleveland, New York (Yankees) et St. Petersburg.

Nestor Cortes (1-1) a accordé deux points, quatre coups sûrs et quatre buts sur balles en quatre manches. Les Yankees avaient remporté leurs 11 derniers matches.

Boone a été expulsé en huitième, ayant trop critiqué les appels de balles et de prises de l'arbitre Marty Foster, avec Judge au bâton. Deux manches plus tôt, Judge avait été mécontent d'une troisième prise sur décision, à ses dépens.

[Boone] s'est tenu debout pour nous et pour moi, a dit Judge. C'est quelque chose que j'apprécie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !