•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse des tarifs du RTC à partir de juillet

La carte Opus pour les usagers du transports en commun à Québec.

La carte Opus du RTC. (archives)

Photo : Radio-Canada / Alice Chiche

Alexane Drolet

Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) augmente bon nombre de ses tarifs à partir du 1er juillet.

Le tarif d'un billet simple payé en argent comptant va augmenter de 25 sous pour la première fois depuis 2016. Il coûtera désormais 3,75 $.

Le RTC affirme que cette hausse pourra lui permettre de poursuivre la reprise d'achalandage qui se fait lentement depuis la fin du télétravail pour plusieurs.

Le lot flexible de 20 billets sera aussi augmenté de 1,7 % ce qui représente 1 $ de plus, soit 59 $ dorénavant. Le forfait est notamment utilisé par les télétravailleurs qui doivent se rendre au bureau seulement quelques fois par semaine et il aura été en forte demande au cours des deux dernières années.

Les tarifs suivants vont aussi connaître une hausse : mensuel, 5 jours consécutifs, week-end illimité, un jour et un passage.

Les rabais sur l'abonne BUS Travailleur et Perso restent les mêmes. Les personnes âgées de 65 ans et plus pourront désormais utiliser leurs titres 10 passages hors pointe 65 + les fins de semaine, leur permettant plus de flexibilité.

La nouvelle grille tarifaire du RTC entrera en vigueur le 1er juillet tant pour le transport régulier que celui adapté.

Le succès du Flexibus

Lancé le 7 mars dernier, le Flexibus connaît une demande grandissante forçant le RTC à revoir son offre de service. Le RTC annonce donc une bonification du service dans les secteurs de Wendake, Saint-Émile, Lac-Saint-Charles et Notre-Dame-des-Laurentides. À partir du 16 mai, les heures de service du Flexibus seront étendues de 6 h à 23 h tous les jours dans ces secteurs qui n'étaient pas desservis aux heures de pointe jusqu'à maintenant.

Depuis son lancement, le Flexibus a enregistré près de 10 300 déplacements. Les secteurs de Val-Bélair et Loretteville se partagent la moitié de ces déplacements à eux seuls.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !