•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pont de la Confédération : silence radio au N.-B. sur le changement du nom proposé

Chargement de l’image

Le pont de la Confédération à l'Île-du-Prince-Édouard, en janvier 2021.

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc

Chargement de l’image

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick dit qu’il ne va pas se prononcer sur la proposition de l’Île-du-Prince-Édouard de changer le nom du pont de la Confédération.

Ce pont fait la liaison entre ces deux provinces depuis les années 1990.

Selon un porte-parole du gouvernement, le premier ministre Blain Higgs ne fera aucun commentaire sur le changement de nom pour l’instant.

Il ne s’agit pas d’une décision provinciale et le premier ministre ne se prononcera donc pas sur le sujet à ce stade, a expliqué la porte-parole Nicolle Carlin dans un courriel.

Chargement de l’image

Le pont de la Confédération relie le Nouveau-Brunswick et l'Île-du-Prince-Édouard (archives).

Photo : La Presse canadienne / Brian McInnis

Le nom du pont de la Confédération a été choisi par le gouvernement fédéral durant le processus de construction.

La semaine dernière, l’Assemblée législative de l’île a voté à l’unanimité pour demander à Ottawa de renommer le pont. On propose « traversée Epekwitk ».

Pour le premier ministre de l’île, Dennis King, il s’agit d’un nouveau pas vers la réconciliation avec les peuples autochtones.

Une initiative saluée par le Parti vert

Le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, David Coon, a salué l’initiative de l’île de demander un changement du nom du pont de la Confédération.

« C’est une belle idée, magnifique, un vrai signe de respect pour les Mi'kmaq. »

— Une citation de  David Coon, chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick

Pour lui, le gouvernement néo-brunswickois devrait se joindre aux élus de l’île et appuyer la proposition auprès d’Ottawa.

J’espère que le premier ministre Higgs dira au premier ministre Trudeau qu’il est d’accord avec le changement du nom du pont, souhaite-t-il.

Chargement de l’image

Le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick, David Coon, souhaite que le gouvernement appuie l'initiative de l'île. (archives)

Photo : CBC/Joe McDonald

Dans une entrevue à CBC, le député a qualifié de lâche le silence de Blaine Higgs sur cette question.

Cela ne devrait pas représenter un problème pour le gouvernement de prendre une position dans la discussion, ajoute David Coon.

Il considère que le gouvernement néo-brunswickois prend trop de temps à se prononcer et que cela traduit une attitude décourageante, alors que des efforts doivent être déployés pour favoriser la réconciliation.

C’est symbolique, mais l’impact sur notre sensibilité sera important, précise-t-il.

La proposition pour changer le nom du pont de la Confédération devrait être analysée par le gouvernement fédéral dans les prochains mois.

D’autres changements de nom à venir?

Pour David Coon, d’autres lieux de la province devraient aussi être renommés.

Il rappelle que la Première Nation Wolastoqiyik demande depuis des années que le fleuve Saint-Jean soit renommé Wolastoq, le nom attribué par cette communauté à cette rivière. Ce terme signifie rivière belle et généreuse .

Chargement de l’image

La vallée du fleuve Saint-Jean, à Edmundston au Nouveau-Brunswick. Le nom original de ce fleuve était Wolastoq. (archives)

Photo : Radio-Canada / Kassandra Nadeau-Lamarche

À l’époque des discussions sur le changement du nom de la rivière, des membres de la Première Nation Wolastoqiyik affirmaient que le rétablissement du nom original aurait une grande importance pour l’identité de la communauté.

Le ministère du Tourisme du Nouveau-Brunswick avait alors expliqué que les changements de noms de tels lieux nécessiteraient de longs processus. Des consultations devraient être réalisées auprès de plusieurs communautés et juridictions.

Le fleuve Saint-Jean passe par le Québec, le Nouveau-Brunswick et le Maine.

Avec des informations de Hadeel Ibrahim, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !