•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des légendes traditionnelles autochtones racontées dans une nouvelle série animée

Il s'agit de la première série animée produite en français, anglais et wolastoqey.

Chargement de l’image

La série animée jeunesse « Le P’tit Glooscap et les légendes de l'île de la Tortue » sera diffusée en français, anglais et wolastoqey, dans trois créneaux horaires différents.

Photo : Ninen Productions Inc.

Chargement de l’image

La nouvelle série Le P’tit Glooscap et les légendes de l'île de la Tortue fait découvrir des légendes traditionnelles autochtones aux enfants grâce aux animations et personnages colorés. La série télévisée de Ninen Productions est disponible en français, en anglais et en wolastoqey et sera diffusée au Réseau de télévision des peuples autochtones (APTN).

Chargement de l’image

Dans la série jeunesse Le P’tit Glooscap et les légendes de l'île de la Tortue, Meme Muwin raconte des légendes à ses trois petits enfants Kateri, Tara et Justin.

Photo : Ninen Productions Inc.

Dans chacun des 13 épisodes, les téléspectateurs sont invités à suivre les aventures des cousins Kateri, Tara et Justin, qui passent leurs après-midi chez leur grand-mère Meme Muwin. Celle-ci leur transmet des leçons de vie en leur racontant les légendes du héros Glooscap.

Chargement de l’image

La réalisatrice et écrivaine de la série « Le P’tit Glooscap et les légendes de l'île de la Tortue », Tara Audibert.

Photo : Gracieuseté de Tara Audibert

Pour la réalisatrice et écrivaine de la série, Tara Audibert, il était important de partager la culture et les histoires autochtones aux enfants de partout au pays. Elle s’est inspirée des vraies légendes du héros Glooscap et les a adaptées à un jeune auditoire. Elle s’est aussi assurée d’ajouter des passages plus humoristiques ou émotifs pour que les parents aussi puissent en profiter.

Je voulais trouver une façon de pouvoir parler de ces légendes, mais d’une façon qui conviendrait à tous les âges, explique Tara Audibert.

Des voix du Nouveau-Brunswick

L’actrice professionnelle de Fredericton Rebecca Tremblay a tout de suite saisie l'occasion de prêter sa voix dans la version francophone de la série.

Chargement de l’image

Rebecca Tremblay incarne les voix de Tara, Summer et Atha dans la série Le P’tit Glooscap et les légendes de l'île de la Tortue.

Photo : Denis Duquette

Je suis vraiment heureuse de faire partie d’un projet qui raconte des belles histoires et légendes, qui permet aux enfants de voir leur culture représentée à la télé de manière positive et amusante, confit-t-elle.

Rachel Bernard de Miramichi, qui a incarné la voix francophone de Meme Muwin, souligne aussi l'importance d'une telle série dans la vie des jeunes.

Chargement de l’image

Rachel Bernard incarne la voix de Meme Muwin dans la version francophone de l'émission jeunesse « Le P’tit Glooscap et les légendes de l'île de la Tortue ».

Photo : Allyson Paradis

Ça va comme commencer des conversations qui auraient dû être commencées longtemps passé si ce l’était pas déjà fait dans les maisons, parce qu’on sait que dans les écoles, il n’y a pas toujours la conversation sur les Premières Nations, déclare-t-elle.

Dans la série, on entend aussi les voix des élèves de l'école Carrefour Beausoleil de Miramichi, Nelle Gadsden et Yvory Gadsden, ainsi que celle d'Olivia Ollie Jones et Sean Sonier.

La version francophone du premier épisode de la série sera diffusée sur le Réseau de télévision des peuples autochtones (APTN) samedi à 9 h 30.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !