•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un fabricant de bottes artisanales albertain diversifie ses activités à Calgary

Un magasin de bottes western, le 3 mai 2022.

Le déménagement du magasin et de l'atelier de l'entreprise Alberta Boot permet au fabricant artisanal de proposer des visites de son savoir-faire.

Photo : Radio-Canada / Axel Tardieu

Un célèbre fabricant de bottes western, Alberta Boot, déménage dans le centre de Calgary dans le but de devenir une destination touristique incontournable de la ville. Certaines entreprises albertaines offrent déjà ce genre de visites pour faire découvrir leur savoir-faire et accroître leurs revenus.

Après 44 ans d'exercice, l'entreprise déménage son atelier de fabrication ainsi que son magasin dans le quartier central de Beltline, à Calgary. Alberta Boot diversifie du même coup ses activités en offrant des visites de son atelier et de son savoir-faire.

Le directeur général de l’entreprise, Eytan Broder, pense que cette possibilité intéressera les gens de la région comme les touristes. On est persuadé que ces visites vont faire connaître notre savoir-faire et augmenter nos ventes, dit-il.

Le directeur général du Conseil de développement économique de l’Alberta (CDEA), Étienne Alary, salue quant à lui l’initiative du fabricant.

« Après deux années de pandémie, le fait que des entreprises sont créatives dans leur offre de produits, c’est toujours une excellente nouvelle », souligne-t-il. « Il y a un arrimage parfait avec ce que tente de faire Alberta Boot avec le Stampede de Calgary. »

Si le fabricant de bottes compte organiser en juillet des visites guidées montrant son savoir-faire, le fait de qualifier cette initiative d’économusée est pour l'instant erroné, selon Étienne Alary.

Il y a un processus à accomplir pour l’entrepreneur qui désire avoir le label Économusée, rappelle-t-il. Le premier en Alberta, c’est d’approcher le CDEA. On fait une analyse, on regarde avec eux et avec la société du réseau Économusée – réseau international.

Le directeur général de la société du réseau des Économusées, Carl Guertin, affirme que les membres du réseau ont vu une augmentation de leurs revenus tout comme celui de leurs visiteurs.

Selon le professeur émérite de HEC Montréal Jacques Nantel, les attraits locaux d’entrepreneurs qui mettent en valeur leur patrimoine sont en croissance.

On le voit au Québec, dit-il. On le voit également depuis plusieurs années à Toronto avec The Distillery. C’est un exemple fascinant qui a permis à tout un quartier de se remettre à la page.

Le nombre d’économusées en croissance en Alberta

Depuis 2018, le Conseil de développement économique de l’Alberta a inauguré trois économusées. On en a signé deux autres au printemps, indique Étienne Alary. Un troisième s’en vient. D'ici un an, nous aurons un total de six économusées.

Selon lui, ce concept conduit à choisir une route touristique thématique particulière qui permettrait de découvrir un artisan et son savoir-faire dans son entreprise.

Le premier exemple d’économusée en Alberta est une initiative de la fromagerie Old School Cheesery, à Vermilion, à deux heures à l’est d’Edmonton.

Le propriétaire, Patrick Dupuis, a suivi la suggestion du CDEA de devenir un économusée pour faire connaître son savoir-faire fromager.

Ça nous a permis de présenter notre fromagerie et notre savoir-faire de manière professionnelle, dit-il. « On a des panneaux d’interprétation qui décrivent notre histoire [...], le processus de fabrication du fromage, mais aussi l’histoire du fromage [...] en Alberta et au Canada ».

Avec des informations d'Axel Tardieu

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !