•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

CHSLD au Québec : la coroner confirme avoir entendu les ministres voulus

Géhane Kamel est assise et regarde son ordinateur.

La coroner Géhane Kamel a envoyé cinq assignations à témoigner concernant des « autorités ministérielles ».

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

La coroner Géhane Kamel a confirmé mardi avoir « entendu toutes les autorités ministérielles qu’elle souhaitait entendre » dans le cadre de son enquête sur les décès en CHSLD, après qu'une confusion eut surgi concernant le fait que son bureau avait envoyé cinq assignations à témoigner.

Cette information était contenue dans la réponse à une demande d'accès à l'information du Parti libéral du Québec, d'abord obtenue par La Presse canadienne et dont Radio-Canada a aussi obtenu copie.

Deux ministres du gouvernement Legault sont allées présenter leur version des faits : l'ex-ministre de la Santé Danielle McCann et la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais. L'ex-sous-ministre Yvan Gendron a aussi témoigné.

Cinq assignations, donc, pour trois personnes. Comment l'expliquer?

Il faut savoir qu’une assignation est un ordre de comparaître, à une date donnée, devant le coroner. Or, si l’agenda des audiences vient à changer, une nouvelle assignation doit être transmise au témoin, a précisé le Bureau du coroner dans un communiqué, mardi soir.

La même précision avait été apportée par le ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette, quand il a été questionné à ce sujet lors de l'étude des crédits à l'Assemblée nationale. Cela a donné lieu à un vif échange avec le porte-parole libéral en matière de justice, Gaétan Barrette. La coroner aura finalement tranché le débat.

Géhane Kamel, qui a entendu quelque 220 témoins, doit déposer avant l'été son rapport sur les décès survenus en CHSLD lors de la première vague de la pandémie de COVID-19.

Au printemps 2020 au Québec, près de 4000 aînés sont morts en CHSLD, certains dans la solitude la plus totale, sans être nourris ni hydratés.

Mise au point

Cet article a été modifié par rapport à sa version originale en raison de nouvelles informations et précisions obtenues.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !