•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations : 24 municipalités en état d’urgence au Manitoba

Chargement de l’image

Les eaux de crue viennent jusqu'à la digue de l'autoroute 75 à Morris au Manitoba, le 3 mai 2022.

Photo : Radio-Canada / Jérémie Bergeron

Radio-Canada

Mardi soir, 24 municipalités ont déclaré l'état d'urgence au Manitoba en raison des inondations, selon le dernier bilan de la province. La veille, le Manitoba en comptait 18.

Les plus récentes à s'être ajoutées à la liste sont les municipalités rurales de Coldwell, de Whitemouth, de Woodlands, de MacDonald, d'Emerson-Franklin, à la frontière canado-américaine, ainsi que la municipalité de Norfolk Treherne.

Les communautés suivantes ont déclenché l'état d'urgence :

  • MR de Grey

  • MR de Fisher

  • MR de Morris

  • MR de Cartier

  • Ville d’Arborg

  • MR de Ritchot

  • MR de Dufferin

  • Ville de Morden

  • MR d'Armstrong

  • MR de Montcalm

  • MR de Thompson

  • MR de Headingley

  • MR de Grahamdale

  • MR de Saint-Laurent

  • MR de West Interlake

  • Ville de Winnipeg Beach

  • Municipalité de Pembina

  • Municipalité de Bifrost - Riverton

  • Municipalité de Norfolk Treherne

  • MR de Emerson-Franklin

  • MR de Whitemouth

  • MR de Woodlands

  • MR de Coldwell

  • MR de MacDonald

La liste de la province ne comprend pas les Premières Nations. Les Premières Nations Peguis et de Fisher River, dans la région d’Entre-les-lacs, ont également déclaré l’état d’urgence dans les derniers jours.

D'autres propriétés à risque d'être inondées à Winnipeg

La Ville de Winnipeg a annoncé, mardi, que ce sont maintenant 27 propriétés qui sont à risque d’être inondées, alors que le niveau des rivières continue de monter.

Il est demandé à 17 propriétaires de construire une digue d’ici vendredi. Parmi ces propriétés, 13 d’entre elles avaient été identifiées en mars.

Trois propriétés situées le long de la rivière Assiniboine qui avaient été préalablement identifiées ne sont plus considérées comme étant à risque d’être inondées, note la Ville.

Dix autres propriétés doivent être prêtes à construire une digue au besoin.

Des employés étudieront les terrains afin de déterminer le meilleur endroit où construire les digues. Winnipeg n’a pas encore fait appel à des bénévoles.

Chargement de l’image

La rivière Rouge coule sous le pont Norwood à Winnipeg, le 28 avril 2022, alors que la crue printanière hausse le niveau des eaux.

Photo : Radio-Canada / Bryce Hoye

Environ 29 000 sacs de sable sont nécessaires pour protéger ces propriétés. 

Entre le 5 et le 14 mai, les niveaux d’eau de la rivière Rouge devraient se situer entre 5,79 m et 6,22 m au-dessus du niveau normal de la glace d’hiver, à l’avenue James.

Mardi matin, le niveau de la rivière Rouge à l’avenue James était de 5,54 m comparativement à 5,27 m vendredi.

L’autoroute 75 fermée en raison des inondations

Les inondations continuent d’avoir un impact sur la circulation.

L’autoroute 75, soit la route principale entre le Manitoba et les États-Unis, est fermée dans les deux sens en raison d’inondations.

Chargement de l’image

L'autoroute 75 est fermée sur plusieurs sections en raison des inondations, notamment à Morris.

Photo : Radio-Canada / Julien Sahuquillo

Un long détour a été établi.

Les sections fermées sont les suivantes :

  • De la route provinciale 205 à Morris, seule la circulation locale est permise
  • Fermée à la hauteur de Morris
  • De Morris à l’autoroute 14, seule la circulation locale est permise

Il est possible de faire un détour par l’autoroute 3, à Carman, puis en prenant l’autoroute 14 jusqu'à Winkler afin, ensuite, de rejoindre l’autoroute 75 à quelques kilomètres au nord de Letellier.

L’information au sujet de la fermeture et de la déviation est accessible sur le site web du service 511 (Nouvelle fenêtre) ou en appelant le numéro 511.

Une fermeture trop hâtive?

Le maire de Morris, Scott Crick, croit que l'autoroute en direction sud aurait pu rester ouverte un peu plus longtemps. M. Crick estime que les autorités ont agi par excès de prudence.

L'eau avait encore quelques mètres à parcourir avant d’atteindre la terre ferme, a expliqué le maire.

Chargement de l’image

La rivière Rouge est sortie de son lit près de Morris, dans le sud du Manitoba, et se rapprochait dangereusement du tablier d'un pont, le 27 avril 2022.

Photo : Radio-Canada / Alana Cole

M. Crick s'inquiète des impacts économiques sur les commerçants. Puisque la ville est protégée par la digue, ceux-ci n'auront pas le droit à une compensation financière relative à la perte potentielle de clients.

Il faudrait que le gouvernement revoit les critères. Les gens ici apprécieraient, affirme M. Crick. 

Le préfet de la municipalité rurale de Montcalm, Paul Gilmore, se désole de la fermeture de l'autoroute 75, alors que ça rajoute plus d'une heure au trajet vers Winnipeg.

Des soins à domicile compromis

L'Office régional de la santé de Santé Sud avise qu'en raison de l'accès limité à certaines routes, les soins à domicile pourraient être retardés ou annulés.

Le personnel de l’ORS ne peut pas emprunter les routes fermées ni se rendre dans les zones évacuées. Si vous recevez des soins à domicile et résidez à l’un de ces endroits, votre prestataire de soins à domicile ne pourra pas vous offrir les services, écrit l'Office dans un communiqué publié mardi après-midi.

Si une personne qui reçoit des soins à domicile a évacué sa demeure, elle est priée d'en informer Santé Sud.

Avec des informations de Meaghan Ketcheson, Marina von Stackelberg et Anne-Louise Michel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !