•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’abandon de la phase 4 de la promenade Samuel-De Champlain par la CAQ mal reçu à Québec

L'autoroute Dufferin-Montmorency à Québec.

La phase 4 de la promenade Samuel-de-Champlain prévoyait la conversion de l'autoroute Dufferin-Montmorency en boulevard urbain.

Photo : Radio-Canada / Dany Pilote

Cet abandon est « un gros test pour le maire », croit le chef de l'opposition, Claude Villeneuve, qui reproche au gouvernement caquiste de ne pas « respecter sa capitale ».

M. Villeneuve en avait gros sur le coeur, lundi soir, au conseil municipal. L'abandon de la phase 4 de la promenade Samuel-De Champlain par la Coalition avenir Québec (CAQ) au profit du tunnel Québec-Lévis et de l'aménagement de la Zone d'innovation du Littoral Est (ZILE) est la goutte d'eau qui fait déborder le vase.

Le projet ne figure plus dans les priorités du gouvernement. C'est la ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault qui l'a confirmé au Journal de Québec. Claude Villeneuve lui reproche d'avoir eu un ton désinvolte, sans grande considération pour les citoyens de Québec qu'elle représente.

Pourtant, la phase 4 faisait partie des engagements de la CAQ lors de la dernière élection. Dans le programme électoral, il était inscrit que la Coalition avenir Québec appuiera le projet de la phase 4 afin de redonner aux citoyens l'accès au fleuve partout à Québec.

Claude Villeneuve estime que Geneviève Guilbault ne défend pas suffisamment bien les intérêts des gens de Québec. Outre l'abandon de la promenade Samuel-De Champlain, il cite en exemple les tergiversations de son parti dans le dossier du tramway et de l'entrée en vigueur de la nouvelle norme de nickel, décriés par les citoyens et politiciens de la Ville de Québec.

« Le gouvernement ne respecte pas Québec. Le gouvernement du Québec ne respecte pas la Ville de Québec, il ne respecte pas sa capitale. Et ça, c'est très frustrant. »

— Une citation de  Claude Villeneuve, chef de Québec d'abord

Il lui reproche de soutenir un peu trop les projets de la Rive-Sud. Quand on parle des intérêts de Québec, Mme Guilbault regarde de l'autre côté du fleuve. Selon lui, la ministre Guilbault, est la pire ministre de la Capitale-Nationale qu'on a eue.

Prêt

Claude Villeneuve croit que le maire de Québec devra faire preuve d'un leadership herculéen pour remettre les pendules à l'heure.

Pour se montrer rassurant, Bruno Marchand a repris la référence de la mythologie grecque. Je suis prêt à affronter l'Hydre de Lerne pour vous dire à quel point je suis prêt, a-t-il déclaré, d'entrée de jeu. Bruno Marchand est déçu et surpris de l'abandon de la phase 4. C'est quelque chose qui fait la fierté des gens de Québec.

Il reconnaît toutefois que le développement de ce secteur ne peut pas se faire sans l'appui du gouvernement du Québec. Le projet consiste à transformer l'autoroute Dufferin-Montmorency en boulevard urbain et à redonner l'accès au fleuve aux citoyens.

Le maire de Québec en conférence de presse.

Le maire de Québec est déçu de l'abandon de la phase 4 de la promenade Samuel-De Champlain par la CAQ.

Photo : Radio-Canada

On en a besoin, a-t-il répété. Le projet de promenade s'inscrit parfaitement dans la requalification du secteur qui inclut l'arrivée du tramway dans le secteur d'Estimauville, la création de la zone d'innovation et éventuellement, l'aménagement du tunnel Québec-Lévis.

Unanimes

L'intervention du chef de l'opposition n'a recueilli que des appuis à l'hôtel de ville. Les citoyens de Beauport ont des attentes, s'est exprimé le conseiller indépendant du district Chutes-Montmorency-Seigneurial, Stevens Melançon. Il est par ailleurs rassuré de voir que les élus étaient tous d'accord pour ne pas abandonner le projet.

La conseillère de l'opposition officielle du district de Robert-Giffard, Isabelle Roy, a fait valoir qu'il est inimaginable que les chutes Montmorency, l'une des plus importantes attractions à Québec, soient enclavées par une autoroute.

Le maire Marchand a promis de mettre la phase 4 dans sa prochaine liste d'épicerie en vue de l'élection provinciale de l'automne. Utilisons la campagne politique qui s'en vient pour mettre de l'avant des propositions phares.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !