•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Anne Casabonne renonce à se présenter dans Charlesbourg

Chargement de l’image

Anne Casabonne sera toutefois candidate dans une autre circonscription, confirme son chef Éric Duhaime.

Photo : Parti conservateur du Québec

Chargement de l’image

La comédienne Anne Casabonne ne sera finalement pas candidate dans la circonscription de Charlesbourg aux prochaines élections provinciales, confirme le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime.

Des discussions étaient en cours depuis environ une semaine entre la direction du PCQ et l’association locale du parti dans Charlesbourg, comme le rapportait Radio-Canada vendredi dernier.

Selon nos informations, la diffusion de cette nouvelle a provoqué du mécontentement auprès de certains membres, qui étaient mal à l’aise qu’une candidate provenant de l’extérieur de la Capitale-Nationale soit possiblement parachutée dans Charlesbourg.

Anne n’a jamais voulu s’imposer dans Charlesbourg, a expliqué Éric Duhaime au cours d’un bref entretien téléphonique, lundi midi.

La comédienne était à Québec samedi pour participer au colloque du PCQ sur le thème de la santé. Elle devait aussi rencontrer les militants de Charlesbourg dimanche à l’occasion d’une assemblée locale, mais elle a finalement renoncé à y prendre part.

M. Duhaime affirme ne pas être déçu de la tournure des événements, d’autant plus qu’il travaille à démocratiser le processus de sélection des candidatures du PCQ depuis qu’il est devenu chef.

« On ne voulait pas créer de tensions. »

— Une citation de  Éric Duhaime, chef du Parti conservateur du Québec

En entrevue avec Radio-Canada, le président de l’association locale de Charlesbourg pour le PCQ, Roberto Paré, avait manifesté sa préférence pour une investiture ouverte, bien qu’il reconnaissait la qualité de la candidature de Mme Casabonne.

Candidate quand même

Mme Casabonne sera néanmoins candidate pour le PCQ cet automne, réitère Éric Duhaime, sans préciser quelle circonscription est désormais dans sa mire.

En écartant Charlesbourg, il est peu probable qu’elle se présente dans la grande région de Québec, où le PCQ a déjà trouvé ses candidats pour une majorité de circonscriptions.

Une des hypothèses est qu’elle pourrait à nouveau briguer les suffrages dans la circonscription de Marie-Victorin, sur la rive sud de Montréal, où elle a récolté 10 % des voix lors de l’élection partielle du 11 avril dernier.

Je veux qu’Anne joue un rôle de premier plan dans la prochaine campagne, indique M. Duhaime, ajoutant que la comédienne est un atout pour sa formation politique en raison de la notoriété qu’elle a acquise auprès du public québécois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !