•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Fondation fransaskoise récolte 66 469 $ pour le 25e Francothon

Portrait générique de la 25e édition du Francothon.

Plusieurs communautés fransaskoises organiseront des événements dans le but de récolter de l’argent pour leurs fonds respectifs.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Quelques heures après l’émission spéciale sur le bilan du 25e Francothon, les dons n’ont pas arrêté, puisque la Fondation fransaskoise a annoncé qu'elle avait récolté 66 469 $ lundi matin à l’émission Point du jour.

L'objectif de cette 25e campagne de financement était de 65 000 $. Le président de la Fondation fransaskoise, Roger Lepage, s’attend à ce que des dons provenant des écoles du Conseil des écoles fransaskoises s’ajoutent au montant final.

On est soulagés et satisfaits du montant collecté. On a eu un sprint final exceptionnel, a déclaré Jean de Dieu Ndayahundwa, membre de la Fondation fransaskoise.

Entre jeudi dernier et le montant total annoncé lundi matin, plus de 40 000 $ ont été amassés pour les divers fonds auxiliaires pour les communautés fransaskoises.

Implication des parents de la nouvelle génération

M. Lepage a relevé qu'il y avait plusieurs dons de la part de groupes communautaires, dont celui de 20 000 $ du Conseil coopératif et économique de la Saskatchewan, celui de l’équipe de hockey Les Voyageurs et celui de la Société canadienne-française de Prince Albert.

Robert Lepage rappelle que ces sommes permettent de faire avancer des projets communautaires sur l’épanouissement de la communauté francophone.

Roger Lepage et Jean de Dieu Ndayahundwa sont contents de la participation des écoles, des garderies, des parents de la nouvelle génération et des enfants.

Ce sont des dons très précieux pour nous parce que ça assure la pérennité de la Fondation fransaskoise, avance Roger Lepage.

De nombreuses activités ont été organisées dans les différentes communautés fransaskoises. Roger Lepage a notamment mentionné celles de Zenon Park, de Ponteix et de Prince Albert, qui pourraient être reconduites dans les années futures.

Des appels téléphoniques ont aussi été utilisés dans certaines communautés, comme Saskatoon, pour inciter les gens à donner.

Il faut encourager les individus et les groupes communautaires à créer des fonds et récolter de l’argent pour réinvestir dans leurs communautés, affirme M. Lepage.

Jean de Dieu Ndayahundwa a également rappelé que les demandes de bourses communautaires ou d’études postsecondaire en français doivent être envoyées au plus tard le 31 mai.

Avec les informations de Nicolas Duny

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !