•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un pont de la Confédération carboneutre d’ici 2050

Le pont de la Confédération à l'Île-du-Prince-Édouard en janvier 2021.

Le pont de la Confédération à l'Île-du-Prince-Édouard en janvier 2021

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc

Le nouvel actionnaire majoritaire du pont de la Confédération, Vinci Highways, souhaite réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre liées au fonctionnement du pont d’ici 2030 et atteindre la carboneutralité d'ici 2050.

Vinci Highways devrait bientôt avoir 85 % des actions de Strait Crossing Bridge, la société qui gère le pont. Transport Canada doit encore approuver la transaction.

« Nous, on voit ça comme une opportunité. Vinci a un agenda environnemental très ambitieux. »

— Une citation de  Belen Marcos, présidente de Vinci

Pour Belen Marcos, présidente de Vinci, l’acquisition de la majorité des actions au sein de Strait Crossing Bridge motive son entreprise à faire un virage écologique dans la gestion du pont.

On fait ça pour tous nos projets du réseau, et notre idée est de le faire aussi pour ce projet [du pont] dès que possible, ajoute-t-elle.

Belen Marcos pose pour la photo.

Selon Belen Marcos, présidente de Vinci Highways, le virage vert est déjà commencé au pont de la Confédération.

Photo : Gracieuseté Vinci/ALEXANDRE DUPEYRON

Selon Belen Marcos, les travaux pour réduire la consommation électrique sur le pont ont été déjà entamés.

Le remplacement de l’éclairage du pont par des lampes DEL il y a quelques années a permis une réduction de 30 % la consommation électrique, indique l'entreprise.

D’autres mesures devront encore être mises en place afin d’atteindre la carboneutralité dans le fonctionnement de cette structure qui lie l’Île-du-Prince-Édouard et le Nouveau-Brunswick.

Pour aider nos usagers, nous avons déjà installé des bornes de recharge pour des véhicules électriques dans d’autres projets de la compagnie, explique Belen Marcos.

Vinci souhaite aussi remplacer les véhicules réalisant des travaux de routine sur le pont par des modèles électriques ou hybrides.

L’installation de panneaux solaires et l’investissement dans des projets de reboisement à proximité de Borden-Carleton font aussi partie des possibilités explorées par l'entreprise.

Le pont de la Confédération la nuit.

Le pont de la Confédération fait la liaison entre le Nouveau-Brunswick et l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Getty Images / Alyssa Richard

Selon Belen Marcos, cette ambition environnementale pour Strait Crossing Bridge est renforcée par la récente acquisition d'actions.

L'entreprise souhaite suivre le plan provincial qui vise à rendre l’Île-du-Prince-Édouard carboneutre d’ici 2040 en adaptant sa stratégie aux besoins locaux.

Nous allons pouvoir étudier quels sont les moyens les plus appropriés et efficaces, pour soutenir l’ambition de l’Île-du-Prince-Édouard de devenir la première province canadienne à être carboneutre, indique une porte-parole de Vinci par courriel.

Le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard souhaite que l'île devienne la première province carboneutre au pays.

Des avantages dans le renouvellement de l’entente?

Questionné sur les avantages que ce projet de carboneutralité pourrait avoir sur le renouvellement de l’entente avec le fédéral, Transport Canada affirme qu'il est encore trop tôt pour se prononcer.

À l’heure actuelle, l’entente d’exploitation et de maintien du pont de la Confédération entre le gouvernement du Canada et Strait Crossing Bridge ne contient aucune exigence quant aux réductions des émissions ou à la carboneutralité, indique Transport Canada dans une déclaration envoyée à Radio-Canada.

Selon ce ministère, aucune des ententes en vigueur actuellement ne contient ce type de clause, bien que l’objectif du gouvernement fédéral est d’atteindre la carboneutralité d'ici 2050.

Strait Crossing Bridge a le droit d’exploiter le pont jusqu’en 2032.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !