•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sherbrooke demande de ranger sa tondeuse en mai

Une abeille sur un pissenlit.

Sherbrooke invite à préserver les pissenlits en mai.

Photo : Adam Desbiens

Radio-Canada

Le Défi pissenlit ou Mai sans tondeuse est de retour à Sherbrooke. Les citoyens sont invités à ne pas tondre leur gazon ni arracher les mauvaises herbes pour permettre entre autres aux abeilles d'avoir accès à une source de nourriture.

Sherbrooke fera de même dans ses espaces verts durant tout le mois de mai. 

La présidente de la Commission de l’environnement et de la mobilité à la Ville de Sherbrooke, Joanie Bellerose, explique également que la tonte de pelouse nuit aux petits invertébrés et entraîne une prolifération des vers blancs et des plantes indésirables.

Elle soutient qu’il faut revoir les façons de faire.

Les pelouses sont des écosystèmes de faible biodiversité. Plus on intensifie la tonte, plus elle devient faible, explique Mme Bellerose.

À Sherbrooke, la tonte sur les terrains municipaux sera reportée à la mi-mai et celle dans les parcs à juin.

Il y a des exceptions pour les plateaux sportifs et autour des piscines, nuance-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !