•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vers un embargo de l’UE sur le brut russe d’ici la fin de 2022

Chargement de l’image

La question d'un embargo divise les États membres de l'Union européenne en raison de la dépendance de certains pays – en premier lieu l'Allemagne – aux hydrocarbures russes.

Photo : getty images/istockphoto / shaunl

Radio-Canada

L'Union européenne (UE) prépare un sixième train de sanctions contre la Russie qui pourraient inclure l'instauration d'un embargo sur les importations de pétrole russe d'ici la fin de l'année, ont déclaré deux diplomates européens dimanche.

Des confessionnaux, c'est-à-dire des discussions privées, se sont déroulés durant le week-end entre des responsables de la Commission européenne et des représentants de plusieurs États membres de l'UE afin de jeter les bases d'un accord pour la réunion des ambassadeurs des « Vingt-Sept » prévue mercredi à Bruxelles.

Ce sixième train de sanctions viserait également des banques russes et biélorusses ainsi qu'une nouvelle liste de personnes et de sociétés.

Également, les ministres européens de l'Énergie se réunissent lundi à Bruxelles en session extraordinaire pour examiner la situation née de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le 24 février dernier.

Le groupe russe Gazprom a annoncé mercredi la suspension de ses livraisons de gaz vers la Bulgarie et la Pologne, membres de l'Union européenne, car ces deux pays n'ont pas effectué de paiement en roubles comme l'a imposé le Kremlin.

L'Allemagne, un des plus gros consommateurs de brut russe, serait d'accord pour imposer un embargo d'ici la fin de 2022, mais d'autres pays, notamment l'Autriche, la Hongrie, l'Italie et la Slovaquie, ont exprimé des réserves, de crainte d'un impact notable sur les prix de l'énergie, selon les diplomates européens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !