•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le camping de Rivière-du-Loup n’a pas reçu d’aide financière de Québec

Une femme qui porte des bottes de marche est assise à l'entrée d'une tente.

Cette année, le camping municipal de la pointe de Rivière-du-Loup sera ouvert au public du 13 mai au 10 octobre (archives).

Photo : Shutterstock / Mostovyi Sergii Igorevich

Radio-Canada

Le camping municipal de la pointe de Rivière-du-Loup n’a pas obtenu une aide financière du Programme d’aide à la relance de l’industrie touristique (PARIT) pour des projets d’agrandissement, selon la Corporation Les Loisirs de la Ville. Le site souhaite revoir ses plans pour mettre plutôt à niveau, avec une somme moindre, les installations existantes.

Le directeur général de la Corporation Les Loisirs Rivière-du-Loup, Benoit Ouellet, indique que le camping désirait obtenir au départ un montant de 5 M$ pour le projet initial.

Il y a des infrastructures qui ne correspondent plus aux standards actuels dans le sens d'accessibilité universelle, d’efficacité énergétique et d’usure [des équipements], dit-il.

M. Ouellet ajoute que le camping voulait aussi profiter du PARIT pour augmenter la capacité d’accueil. Ça comprenait, entre autres, l’aménagement de 32 sites supplémentaires au 108 déjà existants pour augmenter notre rentabilité, note-t-il.

« Il y a des efforts à faire pour maintenir la qualité des standards recherchés par la clientèle et, d’un autre côté, la rentabilité du camping. »

— Une citation de  Benoit Ouellet, directeur général de la Corporation Les Loisirs Rivière-du-Loup

Selon le directeur général, ce n’est pas les contribuables de Rivière-du-Loup qui doivent payer pour améliorer le camping municipal. C’est vraiment à partir des revenus des surplus générés par le camping et de différentes aides [gouvernementales] qu’on arrive à développer ce lieu-là, affirme-t-il.

Maintenant que le projet initial n’a pas été retenu, le camping municipal compte tenter d’obtenir environ 2 M$ du PARIT pour réaliser la mise à niveau des bâtiments existants.

Avec un programme de travaux vraiment plus modeste, on croit davantage travailler en phase plan et devis cette année pour éventuellement octroyer les contrats de construction en 2023. [...] L’objectif, c’est que l’ensemble des travaux soit terminé pour le début de la saison de 2024, déclare M. Ouellet.

Au moment d’écrire ces lignes, Radio-Canada n’avait pas obtenu de réponse du ministère du Tourisme du Québec en ce qui concerne la demande d’aide financière du camping dans le cadre du PARIT.

Cette année, le camping municipal de la pointe de Rivière-du-Loup sera ouvert au public du 13 mai au 10 octobre.

Avec les informations de Michaële Perron-Langlais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !