•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Visite surprise de Nancy Pelosi à Kiev

Nancy Pelosi et Volodymyr Zelensky.

Nancy Pelosi (à gauche) et Volodymyr Zelensky se sont rencontrés samedi à Kiev. Le président Zelensky s'est félicité des « signaux très positifs » envoyés par les États-Unis.

Photo : Bureau de la présidence ukrainienne via Associated Press

Agence France-Presse

La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a affirmé le soutien « sans équivoque » des États-Unis à l'Ukraine contre l'agression russe au lendemain d'une visite surprise à Kiev qui n'a été dévoilée que dimanche par les deux parties.

Notre délégation a eu l'occasion solennelle et le grand honneur de rencontrer hier [samedi] le président de l'Ukraine, Volodymyr Zelensky, a déclaré dimanche Nancy Pelosi au cours d'une conférence de presse à Rzeszow, dans le sud-est de la Pologne.

Merci aux États-Unis de contribuer à protéger la souveraineté et l'intégrité territoriale de notre État, a tweeté le président ukrainien dimanche matin pour accompagner une vidéo où on le voit, flanqué de gardes armés, accueillir Mme Pelosi et une délégation du Congrès devant la présidence à Kiev et ensuite en réunion avec la délégation américaine.

Les États-Unis sont un chef de file dans le soutien solide de l'Ukraine pour lutter contre l'agression russe, a poursuivi le président ukrainien.

Pour Mme Pelosi, cette visite à Kiev a permis de mieux comprendre ce qui doit être fait pour aider l'Ukraine.

Nous sommes déjà en train de faire passer dans la législation les initiatives que le président Biden a présentées, a-t-elle souligné en Pologne.

Joe Biden a demandé au Congrès une colossale rallonge budgétaire de 33 milliards de dollars, dont 20 milliards doivent aller à la fourniture d'armements, soit près de sept fois plus que les quantités pourtant impressionnantes d'armes et de munitions déjà fournies à l'Ukraine depuis le début de l'invasion russe, déclenchée le 24 février.

Nancy Pelosi serre la main à Volodymyr Zelensky.

La visite de Nancy Pelosi survient une semaine après le déplacement à Kiev du chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, et du secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin.

Photo : Bureau de la présidence ukrainienne via l'Associated Press

Notre délégation s'est rendue à Kiev pour envoyer un message sans équivoque et retentissant au monde entier : les États-Unis sont aux côtés de l'Ukraine, affirme un communiqué de la délégation américaine publié à l'issue de sa visite à Kiev.

Le président Zelensky s'est quant à lui félicité des signaux très positifs donnés par les États-Unis et par Joe Biden, notamment le programme lend-lease (prêt-bail) pour l'Ukraine, analogue à celui mis en œuvre par les États-Unis pendant la Deuxième Guerre mondiale afin de fournir aux pays amis du matériel de guerre sans intervenir directement dans le conflit.

Nous en sommes reconnaissants, a déclaré Volodymyr Zelensky dans un communiqué de la présidence ukrainienne.

La visite parlementaire américaine est survenue une semaine après le déplacement à Kiev du chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, et du secrétaire à la Défense, Lloyd Austin.

Au cours de leur déplacement, les deux responsables ont annoncé le retour progressif d'une présence diplomatique américaine en Ukraine et une aide supplémentaire, directe et indirecte, de plus de 700 millions de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !