•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les producteurs bovins du Manitoba sont en détresse face aux conditions météorologiques

Des vaches entourées d'eau.

Les animaux de la ferme de Dallas McGee à Deloraine, dans le sud-ouest du Manitoba.

Photo : Gracieuseté de Dallas McGee

Les intempéries qui s'abattent sur le Manitoba depuis trois semaines en raison d’un système dépressionnaire en provenance du Colorado compliquent la saison de vêlage chez les producteurs bovins de la province.

Selon le fermier et propriétaire du Killarney Auction Mart, Allan Munroe, les agriculteurs ont dû faire face à des températures, à du froid et à des vents extrêmes.

C’est l’hiver le plus froid qu’on a eu depuis des années, lance-t-il.

Il explique que les conditions hivernales et printanières peuvent être dangereuses pour les veaux.

Ils peuvent tomber malades ou mourir, malgré les efforts constants des agriculteurs pour assurer leur sécurité, poursuit-il.

Allan Munroe affirme que les agriculteurs sont épuisés physiquement et mentalement, car ils travaillent presque 24 heures sur 24 pour protéger leurs animaux.

« Les producteurs de vaches n'ont pas l'habitude de se plaindre, ce sont des hommes et des femmes forts et résistants, mais ils sont en difficulté en ce moment. »

— Une citation de  Allan Munroe, fermier et propriétaire du Killarney Auction Mart

Pour Dallas McGee, un fermier de la municipalité de Deloraine, dans le sud-ouest du Manitoba, c’est aussi l’hiver le plus long qu’il ait jamais connu.

Cette vache va bientôt donner naissance à un veau.

Cette vache va bientôt donner naissance à un veau.

Photo : Radio-Canada / René Landry

Comme plusieurs autres fermiers, il est heureux de voir l’humidité revenir après la sécheresse de l’été dernier, mais les conditions météorologiques extrêmes ont tout bouleversé trop rapidement, selon lui.

On commence la saison du vêlage habituellement au début du mois d’avril pour devancer la température, mais cette fois-ci, c’est la température qui nous a devancés, déplore-t-il.

Le bétail de Dallas McGee constitue le gagne-pain de sa famille et de lui-même. C’est notre priorité, on travaille tous les jours avec ces vaches et leurs nouveau-nés.

C’est plutôt décourageant, dit-il, la voix tremblante, et ça, c’est sans parler des conséquences financières que ça entraîne chez nous.

Le préfet de la municipalité rurale de Deloraine-Winchester, Gord Weidenhamer, qui est lui aussi un producteur bovin, souhaite que la province prenne conscience des difficultés que traversent ces agriculteurs.

Tout le monde dans la municipalité finit par souffrir lorsqu’il y a des difficultés, surtout avec la hausse des prix qu’on remarque un peu partout au pays, mentionne-t-il.

Lui-même dit avoir perdu quatre veaux sur les 40 qui sont nés durant les deux dernières semaines.

Un veau est couché dans de la paille. Une couverture le recouvre.

Les producteurs bovins du Manitoba souhaitent une plus grande sensibilisation de la population à leurs réalités.

Photo : Radio-Canada

De son côté, le producteur bovin Lanny Gardiner, établi à Clearwater, dans le centre-sud de la province, près de la frontière des États-Unis, affirme avoir également perdu près de 10 veaux au cours de la même période en raison des conditions météorologiques. Du jamais vu, selon lui.

Pendant une année normale, il peut arriver de perdre des veaux en raison d’autres difficultés, mais jamais pour des raisons liées à la météo.

C’est frustrant et ça ne s’arrête jamais. Ce n’est pas ce à quoi on s’attendait à cette période-ci de l’année.

Selon les données de l'association Manitoba Beef Producers, qui représente les producteurs de bœuf de la province, le Manitoba compte environ 400 000 têtes de bovins et des milliers ont été déclarés morts depuis le début de l'année.

Le taux de décès et la mortalité ont augmenté à cause de la tempête et du temps, c’est pire que le blizzard que nous avions eu en 2011, mentionne le directeur général de cette association, Carson Callum.

Les producteurs bovins du Manitoba souhaitent une plus grande sensibilisation de la population à leurs réalités.

Le propriétaire de la ferme Killarney Auction Mart, Allen Munroe, encourage les agriculteurs à communiquer avec lManitoba Beef Producers pour obtenir des renseignements sur les décès et sur les maladies des veaux attribuables aux conditions météorologiques. L’objectif? Avoir en main des informations à présenter au gouvernement en vue d’obtenir de l'aide.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !