•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un record historique des prix du mazout et du diesel au N.-B.

Une main remplit un réservoir de diesel.

Le prix d'un litre de diesel au Nouveau-Brunswick est de 2,46 $ samedi.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le prix du diesel et du mazout a bondi de plus de 16 cents dans la nuit de vendredi à samedi au Nouveau-Brunswick. C’est un niveau jamais atteint depuis que la province a mis en œuvre la Loi sur la fixation du prix des produits pétroliers en 2006.

Le prix d'un litre de mazout est actuellement de 2,26 $, et celui du diesel, de 2,46 $.

Mercredi, le prix du diesel avait déjà bondi, passant de 2,15 $ à 2,24 $.

Même chose pour le prix du mazout, qui était passé de 1,94 $ à 2,03 $ à pareille date.

Par ailleurs, le coût de l’essence ordinaire demeure relativement stable dans la province sur une période de sept jours.

Ailleurs en Atlantique

En Nouvelle-Écosse, le prix du diesel a augmenté trois fois au cours des sept derniers jours. Résultat : une hausse de 25 % en moins d’une semaine.

Dans la région d’Halifax, le prix du diesel s'est accru de 17 cents dans la nuit de vendredi à samedi. Il se vend maintenant à 2,53 $ le litre.

À l’extérieur de la capitale, le diesel est encore plus cher; il atteint jusqu'à 2 cents de plus le litre dans certaines zones.

C’est cependant l’Île-du-Prince-Édouard qui rafle le record de prix pour le diesel dans les provinces maritimes avec 2,62 $ le litre, une augmentation de 16 cents également depuis vendredi.

En Atlantique, Terre-Neuve-et-Labrador n’est pas épargnée. La province a observé une troisième augmentation du prix du diesel en trois jours

Le prix maximum est de 2,87 $ le litre à Terre-Neuve et peut atteindre 3,14 $ au Labrador.

Les camionneurs de l’Atlantique sur le qui-vive

Les changements rapides et fréquents du prix du diesel ont des répercussions sur les entreprises de camionnage en Atlantique.

Pour nous, une cent, ça a une influence! lance le directeur général de l’Association du camionnage des provinces de l’Atlantique, Jean-Marc Picard.

Jean-Marc Picard, directeur général de l’Association du camionnage des provinces de l’Atlantique.

Jean-Marc Picard, directeur général de l’Association du camionnage des provinces de l’Atlantique

Photo : Radio-Canada / Guillaume Aubut

Tu remplis ton camion aujourd’hui, mais tu ne te feras pas payer avant 30 ou 45 jours par tes clients, alors c’est vraiment un cas de pouvoir gérer ton cash flow. Il faut que tu aies les reins solides financièrement, explique-t-il.

Selon les observateurs, les récentes hausses de tous les carburants sont directement liées à l’incertitude des marchés causée par l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Avec des renseignements de Stéphanie Blanchet et de Jordan Gill, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !