•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saint-Léonard et Sainte-Anne-de-Madawaska deviendront « Vallée-des-Rivières »

Chargement de l’image

Sainte-Anne-de-Madawaska, Saint-Léonard et les DSL avoisinants ont choisi le nouveau nom de l'entité 3 : Vallée-des-Rivières (archives).

Photo : Radio-Canada / Kassandra Nadeau-Lamarche

Chargement de l’image

Au Nouveau-Brunswick, l’entité 3, qui regroupe les municipalités de Saint-Léonard, de Sainte-Anne-de-Madawaska et les districts de services locaux (DSL) avoisinants, portera finalement le nom de Vallée-des-Rivières. À la suite de consultations publiques, c’est le nom qui a été le plus populaire. Pour le comité de transition, il s’agit d’un nouveau départ.

La mairesse de la Ville de Saint-Léonard, Lise Roussel, se réjouit de voir que la communauté va de l’avant et adopte ce changement de nom.

Chargement de l’image

La mairesse de Saint-Léonard, Lise Roussel

Photo : Gracieuseté

Il n’y avait vraiment pas de négatif sur le fait de changer de nom. Les gens étaient tous d’accord que [pour] aller de l’avant, on ne pouvait plus vivre dans le passé et se mettre [la tête] dans le sable, explique-t-elle.

Vallée-des-Rivières regroupera donc les municipalités de Saint-Léonard et de Sainte-Anne-de-Madawaska, ainsi que des DSL qui les entourent, en plus des DSL de Siegas, de Notre-Dame-de-Lourdes, de Saint-Léonard-Parent et de Poitiers.

La nouvelle municipalité, qui verra le jour le 1er janvier 2023, comptera 4260 citoyens et sera divisée en quatre quartiers. Les adresses municipales et postales seront conservées.

Hommage à la nature et à la culture

La mairesse de Saint-Léonard affirme qu’il était important de trouver un nom qui soit rassembleur et qui reflète les attraits de la région.

Nous autres, on a vraiment voulu viser vers l’histoire, la culture, se rappeler de nos origines, on voulait se rappeler des familles autochtones qui s’étaient installées sur le bord du fleuve Saint-Jean, dit Lise Roussel.

Chargement de l’image

La vallée du fleuve Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick

Photo : Radio-Canada / Kassandra Nadeau-Lamarche

La population a été appelée à faire des suggestions de noms au comité de transition, qui a retenu les trois noms les plus populaires et représentatifs. Un vote s’est par la suite déroulé lors de journées portes ouvertes, et le nom de Vallée-des-Rivières a été retenu.

La mairesse de Sainte-Anne-de-Madawaska, Sylvie Girard, précise que les noms des quartiers de Sainte-Anne et de Saint-Léonard seront conservés, mais que la décision de choisir un nouveau nom global a été unanime.

Chargement de l’image

La mairesse de Sainte-Anne-de-Madawaska, Sylvie Girard

Photo : Gracieuseté

C’est représentatif. [...] On est dans une vallée, on est entourés de montagnes et aussi [...] de quatre rivières, explique-t-elle.

Elle ajoute qu’une ambiance de collaboration règne au sein du comité de transition et que les choses avancent bien.

On a hâte que ça soit terminé, parce que c’est une ère nouvelle pour nous autres, c’est du positif, on s’en va vers de quoi de nouveau et on est excités par cela, dit-elle.

Les jeunes voulaient un nouveau nom

La mairesse de Saint-Léonard, Lise Roussel, affirme que le changement de nom a suscité plusieurs discussions dans les communautés.

Même si certains étaient contre l’idée, la majorité de la population comprenait la nécessité de trouver un nouveau nom rassembleur.

Chargement de l’image

Le village de Saint-Léonard

Photo : Radio-Canada

Elle note que les jeunes ont particulièrement participé au processus et aux débats.

Quand on parlait avec la jeunesse, eux autres ils voient le futur. Ils voient plus dans le futur, ils sont visionnaires, alors le statu quo et la jeunesse, ça n'existait pas. Eux autres, ils voyaient d’autres noms, ils nous avaient suggéré d'autres noms, c’était vraiment intéressant de voir que les jeunes ont bien participé à ça, dit-elle.

Le comité de transition vient de franchir une nouvelle étape avec le choix du nom de l’entité, mais comme toutes les municipalités en province, le travail ne s’arrête pas là. Les prochains mois seront destinés à la planification budgétaire, à l’embauche de la direction générale et au fonctionnement de la nouvelle municipalité de Vallée-des-Rivières.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !