•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les miroirs du télescope Webb parfaitement alignés et prêts pour observer l’Univers

Représentation artistique du télescope James Webb.

Représentation artistique du télescope James Webb

Photo : NASA

Radio-Canada

La NASA a annoncé que l'alignement des miroirs du télescope spatial James Webb, situé à 1,5 million de kilomètres de la Terre, était maintenant terminé.

Les ingénieurs de la mission ont procédé à un examen complet de l’observatoire et ont constaté qu’il était en mesure de capter des images nettes et de travailler en coordination avec chacun de ses quatre instruments scientifiques, trois imageurs et un spectrographe.

Les images techniques d'étoiles très nettes dans le champ de vision de chaque instrument confirment que le télescope est parfaitement aligné et mis au point.

Les images techniques d'étoiles très nettes dans le champ de vision de chaque instrument confirment que le télescope est parfaitement aligné et mis au point.

Photo : NASA/ASC

Pour souligner l’occasion, la NASA a publié une série d'images techniques qui montrent le champ de vision de chaque instrument, confirmant par le fait même que le télescope est parfaitement aligné et au point.

Dans les deux prochaines semaines, les responsables de la mission procéderont à une dernière série de préparatifs et de calibrations qui mèneront à l’entrée en service de James Webb cet été.

L’Univers selon Webb. Notre dossier consacré à la mission.

Le télescope a décollé le 25 décembre dernier à bord d'une fusée Ariane 5 depuis le port spatial européen de Kourou, en Guyane française. Il a été conçu pour observer les confins du cosmos encore plus loin que jamais auparavant. Un de ses objectifs principaux consistera à détecter la lumière des toutes premières étoiles et galaxies, apparues il y a plus de 13,5 milliards d’années.

Le satellite James Webb.

L'égoportrait du satellite James Webb dans le vide sidéral.

Photo : Gracieuseté - NASA

Le Canada fournit deux instruments principaux du télescope spatial. Le premier est le détecteur de guidage de précision (FGS), destiné à faire en sorte que le télescope vise juste, et le second est l’imageur et spectrographe sans fente dans le proche infrarouge (NIRISS), qui permettra quant à lui d’étudier l’atmosphère d’exoplanètes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !