•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Recensement 2021 : défis et occasions d’emploi pour la Saskatchewan

Hommes et femmes à Regina

La Saskatchewan a l'une des populations les plus jeunes du pays. Toutefois, on s'attend à ce que les personnes âgées de 65 ans et plus soient plus nombreuses que les enfants de moins de 15 ans d'ici 2036. (archives)

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

Le premier ministre Scott Moe se dit persuadé qu’il y aura de nombreuses possibilités d’emploi en Saskatchewan, alors que la main-d'œuvre canadienne fait face à un nombre record de départs à la retraite.

Vous allez voir des gens venir ici, déplacer leur famille ici pour occuper ces carrières et ces emplois, et je pense que la Saskatchewan a très certainement un certain nombre d'années de très fort potentiel de croissance devant elle, a affirmé le premier ministre de la Saskatchewan, mercredi.

« Ce que nous allons voir dans cette province au cours des prochains mois, des prochaines années, c'est une croissance significative des occasions d'emplois et de carrières. »

— Une citation de  Scott Moe, premier ministre de la Saskatchewan

M. Moe a ajouté que des industries comme la construction, l'agriculture, la foresterie et la potasse pourraient profiter de cette situation, lorsqu’elles voudront recruter des travailleurs.

Des efforts pour l’encadrement des personnes âgées

La Saskatchewan a l'une des populations les plus jeunes du pays, selon Statistique Canada. Toutefois, on s'attend à ce que les 65 ans et plus soient plus nombreux que les moins de 15 ans d'ici 2036.

Pour commencer à s'y préparer, le ministre des Aînés et de la Santé dans les régions rurales et éloignée, Everett Hindley, a déclaré que la province continuera à investir dans les soins de longue durée.

Dans son dernier budget, la Saskatchewan a annoncé une augmentation de 17 millions de dollars en soutien aux aînés. De ce montant, 4,8 millions de dollars sont consacrés pour les services de soins à domicile et 6,5 millions de dollars pour la création de 117 postes supplémentaires d'aide aux soins continus.

L’Opposition officielle réclame une meilleure prise en charge

Selon le chef de l'opposition, Ryan Meili, la province ne prend pas la population vieillissante au sérieux. Elle doit faire davantage pour recruter et retenir les travailleurs de la santé, indique-t-il.

Plusieurs professionnels de la santé ont récemment quitté la province ou quitté leur poste. D'autres envisageaient de partir ou de réduire leurs heures de travail en raison de l'épuisement professionnel.

« Nous n'avons toujours pas de défenseur des personnes âgées dans la province »

— Une citation de  Ryan Meili, chef de l’Opposition officielle en Saskatchewan

Au cours des deux dernières années, les problèmes liés aux soins de longue durée et à la pénurie de soins à domicile ont été exposés de façon très claire, mais aucune mesure n'a été prise pour tenter d'y remédier.

Avec les informations de Cory Coleman

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !