•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des dizaines de morts dans une explosion dans une mosquée sunnite de Kaboul

Chargement de l’image

Des hommes passent à côté d'une ambulance transportant des victimes d'une explosion à Kaboul, le 29 avril 2022.

Photo : Getty Images / WAKIL KOHSAR

Reuters

Une puissante explosion aurait fait des dizaines de morts, vendredi, dans une mosquée sunnite de Kaboul, en Afghanistan. Selon le responsable du lieu de culte, au moins 50 personnes auraient perdu la vie dans l'attentat.

L'explosion s'est produite en début d'après-midi dans la mosquée Khalifa Sahib, dans un quartier de l'ouest de Kaboul, a dit Besmullah Habib, porte-parole adjoint du ministère afghan de l'Intérieur, faisant état d'un bilan officiel de 10 morts.

Elle est survenue alors que les fidèles se rassemblaient après la prière du vendredi pour une cérémonie du zikr, un acte du souvenir de Dieu pratiqué par certains musulmans, mais considéré comme hérétique par certains radicaux sunnites.

Sayed Fazil Agha, le responsable de la mosquée, a déclaré qu'une personne, manifestement un kamikaze, s'était jointe à la cérémonie avant de faire exploser sa bombe. Il a perdu des neveux dans cette attaque : J'ai moi-même survécu, mais j'ai perdu des êtres chers.

« Il y avait de la fumée noire partout, des cadavres partout. »

— Une citation de  Sayed Fazil Agha, responsable de la mosquée
Chargement de l’image

L'explosion s'est produite en début d'après-midi dans la mosquée Khalifa Sahib, dans un quartier de l'ouest de Kaboul.

Photo : Reuters / ALI KHARA

Mohammad Sabir, un habitant du quartier, dit avoir vu des victimes installées dans des ambulances.

L'explosion a été très puissante, j'ai cru que mes tympans avaient été percés, a-t-il dit.

Un hôpital du centre de Kaboul a indiqué avoir pris en charge 21 personnes blessées par l'explosion et que deux patients étaient morts durant le trajet. Une infirmière dans un autre établissement, qui a refusé d'être identifiée, a affirmé que plusieurs blessés étaient arrivés dans un état critique.

Une source au sein des services de santé a dit que les hôpitaux de Kaboul avaient pour l'instant reçu au moins 30 cadavres.

L'Afghanistan a été le théâtre de nombreuses attaques meurtrières durant le ramadan, mois sacré des musulmans qui s'achève en début de semaine prochaine. Le groupe armé État islamique (EI) a revendiqué certaines de ces attaques, qui ont particulièrement visé la minorité chiite du pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !