•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accident au Monaco en 2014 : la famille d’Ayrton Climo renonce à poursuivre le GP3R

La façade du palais de justice de Trois-Rivières.

Le palais de justice de Trois-Rivières

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Radio-Canada

Alors que le procès en lien avec l’accident de karting d’Ayrton Climo tire bientôt à sa fin, la famille du pilote américain renonce à sa poursuite contre le Grand Prix de Trois-Rivières (GP3R).

Ce désistement a été accepté vendredi matin par le GP3R, en cour. Chaque partie va donc assumer ses frais liés à cette affaire.

Le directeur général du GP3R, Dominic Fugère, se dit soulagé, mais pas très surpris.

« Personne n'aime être sous les projecteurs des tribunaux. Le Grand Prix n'a rien avoir dans cette affaire, c'est la position qu'on maintient depuis le début et on est heureux que nos arguments aient convaincu la poursuite. », affirme-t-il.

Le Grand Prix de Trois-Rivières avait toujours soutenu qu’il n’avait aucun lien avec le Monaco, mais sa requête en Cour supérieure pour être exclu de la poursuite avait été rejetée en 2019.

Dominic Fugère, appelé à témoigner cette semaine devant le juge Philippe Cantin, a expliqué que son organisation prêtait du matériel et les gradins au Monaco, en bon voisin, mais n’était impliqué d’aucune façon dans cet événement.

Une ambulance sur la piste de course.

Le pilote américain Ayrton Climo blâme l'organisation du Monaco de Trois-Rivières pour son accident survenu en 2014 lors d'une séance d'entraînement (archives).

Photo : Radio-Canada

L’entente est intervenue vendredi matin. Lundi prochain, les parties vont faire leurs représentations finales dans cette poursuite en dommages de plus de 26 millions de dollars.

La cause est entendue au palais de justice de Trois-Rivières depuis le 19 avril dernier.

Avec les informations d'Amélie Desmarais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...