•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID fait 24 morts en une semaine en Nouvelle-Écosse

Une femme en uniforme bleu d'hôpital pousse un respirateur artificiel sur roulettes dans une salle.

Stephanie Stanton, une inhalothérapeute, amène un ventilateur artificiel à l'unité des soins intensifs de l'hôpital Royal Columbian de New Westminster, en Colombie-Britannique, le 31 mars 2022.

Photo : CBC / Ben Nelms

Radio-Canada

Le nombre d’hospitalisations causées par la COVID-19 a augmenté dans la dernière semaine, mentionne le ministère de la Santé de la Nouvelle-Écosse dans son rapport épidémiologique hebdomadaire, jeudi.

On signale que 24 personnes sont mortes de la COVID du 19 au 25 avril dans la province. C’est un record en Nouvelle-Écosse pour une seule semaine.

C’est aussi presque deux fois plus que la semaine d’avant.

Durant la même période, 91 nouvelles personnes ont été hospitalisées à cause de cette maladie. En tenant compte des personnes qui sont décédées, ou qui ont obtenu leur congé de l’hôpital, il y avait jeudi 66 personnes hospitalisées à cause de la COVID en Nouvelle-Écosse, dont 11 aux soins intensifs.

En revanche, on constate dans le sommaire hebdomadaire une réduction marquée du nombre de nouveaux cas, comparativement à la semaine précédente.

Du 19 au 25 avril, les laboratoires de la Nouvelle-Écosse ont enregistré 5436 résultats positifs confirmés par un test PCR. C'est une moyenne de 776 nouveaux cas par jour, beaucoup moins que les 1072 cas quotidiens enregistrés dans la semaine du 12 au 18 avril.

Les résultats positifs aux tests rapides de COVID, comme ceux que l’on peut faire chez soi, ne sont pas compilés.

Au cours de la période couverte par le précédent rapport épidémiologique (du 12 au 18 avril), on avait signalé 13 décès causés par la COVID et 92 nouvelles hospitalisations.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.