•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Capitales promettent circuits et feux d’artifice pour leur retour

5452CB53-1BA6-4BA8-B58C-B166D6AA4E13

Les Capitales ont assemblé un alignement très offensif pour le retour de l'équipe après deux ans de pandémie.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Chargement de l’image

Deux ans et demi après leur dernier match dans la ligue Can-Am, les Capitales s’apprêtent finalement à faire leur entrée dans la ligue Frontière. Il y aura des feux d'artifice, au sens propre comme au figuré, assure Patrick Scalabrini, promettant un festival de coups de circuit au Stade Canac cet été.

L'entraîneur-chef ne cache pas avoir priorisé l’attaque cet hiver, en assemblant la mouture 2022 des Capitales.

Je me sens un peu mal pour les branches des vieux arbres du parc Victoria au-dessus de la clôture du champ gauche, mais on va en casser quelques-unes. On a plusieurs gros bonhommes qui ont un historique de frapper la longue balle et on devrait produire énormément de points, a lancé Scalabrini sourire en coin, jeudi midi, en conférence de presse.

Ce dernier avoue avoir été influencé par son expérience de l’été dernier à la barre de la défunte Équipe Québec. Une formation dont les prouesses offensives ont souvent racheté des performances en dents de scie sur le monticule, menant à des remontées spectaculaires.

C’était très excitant et je m’en suis fait beaucoup parlé. Les gens aiment ça, l’offensive et les circuits, alors j’ai mis l’emphase là-dessus.

Un quatuor de frappeurs de circuits

C’est donc sans surprise que les deux meneurs d’Équipe Québec pour les points produits la saison dernière, la vedette locale David Glaude et le receveur dominicain Jeffrey Para sont de retour dans la formation des Capitales.

À cela s'ajoutent deux nouveaux frappeurs de puissance. Après quelques années dans le baseball affilié, l’Américain Josh McAdams a frappé 22 circuits, la saison dernière, dans la Ligue Atlantique. L'imposant joueur de premier but cumulera les postes de joueur et d'entraîneur des frappeurs avec les Capitales cet été.

Chargement de l’image

Dynamo offensif avec Équipe Québec la saison dernière, David Glaude pourra enfin revêtir l'uniforme de l'équipe de son enfance, les Capitales.

Photo : Philip Hoops Jr.

Le Dominican Pedro Gonzalez, quant à lui, tentera de se servir de cette saison à Québec comme tremplin pour retourner dans le baseball affilié. En 2019, à 21 ans, le voltigeur format géant avait frappé 23 circuits au niveau A dans l’organisation des Rangers du Texas.

C’est dangereux de faire des prédictions. Il y a des gens qui pensaient que Cole Caufield allait marquer 40 buts cette saison avec le Canadien, a plaisanté Patrick Scalabrini, jeudi. Mais on a au moins quatre gars qui devraient frapper une quinzaine de circuits.

Sans compter les deux frappeurs cubains qui ne sont pas encore arrivés à Québec.

L'avenir des Capitales assuré

Aux côtés de Scalabrini, Michel Laplante a admis vivre une journée émotive. Ça a été dur, mais on est fier, a lancé le président au sujet des deux dernières années durant lesquelles son organisation a fait des pieds et des mains pour assurer l’avenir des Capitales dans la Ligue Frontière.

Ça aurait été très facile de dire qu’il n’y avait rien à faire, quitter la ligue et laisser les 12 villes américaines jouer l’une contre l’autre. Mais lorsqu’on aurait tenté de réintégrer le circuit cette année, on se serait probablement fait dire que ça fonctionnait bien sans nous et on se serait retrouvé sans ligue.

Chargement de l’image

Michel Laplante, président des Capitales de Québec

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Martin

En ce sens, le pari de la saison dernière, la formation d’un Équipe Québec qui a passé les onze premières semaines de la saison sur la route au sud de de la frontière, s’est avéré payant. Les Capitales, les Aigles de Trois-Rivières et les Titans d’Ottawa forment maintenant un trio d’équipe canadienne dans une Ligue Frontière comptant 16 équipes. Un nombre qui en fait le plus gros circuit de baseball indépendant en Amérique du Nord.

Pas de doute, assure Michel Laplante, l’avenir des Capitales est maintenant assuré. Surtout que l’équipe a signé un nombre records de partenariats, cet hiver, et que le nombre de jeunes inscrits au baseball mineur dans la grande région de Québec est à son plus haut depuis des décennies.

Les Capitales débutent leur camp d’entraînement vendredi au parc Henri-Casault de Charlesbourg, si la température le permet, ou dans le dôme du Stade Canac. L’équipe débute sa saison le 13 mai, en Illinois. Le match d’ouverture locale à Québec aura quant à lui lieu le 24 mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !