•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une équipe de cheerleading de Regina remporte le Championnat du monde en Floride

Des athlètes de cheerleading posent devant la caméra.

L'équipe Smoke du club de cheerleading Rebels de Regina a remporté le Championnat du monde en Floride.

Photo : Saskatchewan Cheerleading Association

Radio-Canada

L’équipe Smoke du club de cheerleading Rebels, de Regina, a été sacrée championne du monde dans la division internationale ouverte de niveau 5 à Orlando, en Floride, lundi.

Elle s’est imposée devant 26 autres équipes dans sa catégorie.

C'était vraiment surréaliste. C'est l'apogée de notre sport. C'est incroyable d'avoir une équipe qui est venue remporter l'or, a déclaré l'entraîneur-chef de l’équipe, Eric Bestvater.

L’équipe de M. Bestvater a eu son lot de défis pour sa préparation en raison des restrictions sanitaires en raison de la COVID-19. L’entraînement de groupe était particulièrement difficile, puisque le nombre de personnes présentes dans la salle d'entraînement était limité, sans compter les blessures parmi les athlètes.

Par contre, il a affirmé que le moral de sa troupe a toujours été très bon.

Elles sont comme ma deuxième famille. Elles se sont vraiment liées et ont continué à travailler fort et ont été capables d'arriver ici et de faire ce qu'elles ont fait, a-t-il ajouté.

Fierté et unité

Venice Mitchell, 15 ans, et Cassandra Moyer, 16 ans, font partie de l'équipe. Elles s'entraînent dans le club depuis cinq ans.

Cassandra Moyer affirme que ses coéquipières et elle étaient très fières après toutes ces épreuves : Nous nous sommes rassemblées, nous avons travaillé avec acharnement et nous avons réalisé quelque chose d’incroyable ensemble.

« Nous sommes comme une famille. C'est la meilleure façon de le décrire. »

— Une citation de  Cassandra Moyer, athlète de cheerleading à Regina

L’entraîneur-chef ne veut pas oublier le sentiment d’unité dans cette équipe qui a été un facteur majeur de réussite

C'est probablement l'équipe la plus proche avec laquelle j'ai eu l'occasion de travailler. Elles se soutiennent les unes les autres de façon unique, a explique M. Bestvater.

Reconnaissance dans le sport

Les deux athlètes et l’entraîneur-chef de l’équipe espèrent que cette grande victoire suscitera de la reconnaissance du public pour leur sport.

J'ai l'impression que le cheerleading n'a pas vraiment la reconnaissance qu'il mérite, a dit Cassandra Moyer.

Elle espère que des jeunes pourront s’initier à ce sport après leur victoire.

Nous pouvons faire en sorte que plus de gens découvrent vraiment ce qu'est le cheerleading et créent plus d'amitiés en cours de route, a ajouté sa coéquipière Venice Mitchell.

Avec les informations de Cory Coleman et Samanda Brace

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !