•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Course à la chefferie conservatrice : Pierre Paul-Hus appuie Pierre Poilievre

Chargement de l’image

Pierre Paul-Hus a annoncé qu'il se rangeait derrière Pierre Poilievre. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Chargement de l’image

Le député fédéral de Charlesbourg–Haute-Saint-Charles, Pierre Paul-Hus, appuie Pierre Poilievre dans la course à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC).

Pierre Paul-Hus avait jusqu'ici évité de se mouiller sur le sujet, puisqu'il occupait un rôle au sein du bureau national du Parti.

Il a toutefois démissionné de ses fonctions pour prendre position, affirme-t-il dans un communiqué.

Depuis le début de sa campagne, M. Poilievre représente la génération de politiciens qui, tout comme moi, souhaite faire une différence en politique, indique-t-il.

M. Paul-Hus ne tarit pas d'éloges à l'endroit de Pierre Poilievre, l'un des favoris pour succéder à Erin O'Toole à la tête du PCC.

« C’est un homme fonceur, qui fait preuve de courage, mais surtout, qui place l’intérêt du payeur de taxes en priorité, osant ainsi ébranler les colonnes du temple. »

— Une citation de  Pierre Paul-Hus, député de Charlesbourg–Haute-Saint-Charles

Donner plus de liberté aux citoyens et aux entreprises n’est pas un concept nouveau. C’est une valeur conservatrice fondamentale et comme conservateur, j’y adhère entièrement, ajoute M. Paul-Hus.

Chargement de l’image

Pierre Poilievre figure parmi les favoris pour remporter la course à la direction du Parti conservateur du Canada. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Marie-Eve Cloutier

Pierre Poilievre est évidemment heureux de cet appui et en a fait part sur son compte Twitter jeudi matin.

Un premier appui québécois

Pierre Paul-Hus est le premier député québécois du caucus conservateur à appuyer le député ontarien. Ses collègues québécois ont majoritairement appuyé Jean Charest depuis que ce dernier s'est lancé dans la course.

Nous devons nous assurer que les valeurs québécoises soient respectées, mais il faut aussi que nous ayons l’audace de poser les actions nécessaires afin de reprendre le gouvernail du prochain gouvernement, a écrit M.  Paul-Hus dans sa lettre.

On saura qui est le successeur ou la successeure d'Erin O'Toole – ou de Candice Bergen, qui assure l'intérim – le 10 septembre prochain.

Lors de la précédente course à la direction du Parti, M. Paul-Hus avait donné son appui au candidat défait Peter Mackay.

Avec la collaboration d'Audrey Paris

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !