•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaste projet immobilier à Petit-Saguenay

Carte montrant l'anse au Cheval.

Une cinquantaine de résidences pourraient être bâties dans le secteur de l'anse au Cheval, à Petit-Saguenay.

Photo : Commission de toponymie du Québec

Radio-Canada

Le village de Petit-Saguenay voit grand. Jusqu’à 50 résidences pourraient être construites à l’anse au Cheval l’an prochain.

La municipalité est en train de finaliser les changements nécessaires en matière de zonage notamment pour permettre la vente de terrains individuels dès l’an prochain.

C’est le plus gros projet immobilier de l’histoire de Petit-Saguenay.

Une citation de Philôme La France, maire de Petit-Saguenay

Les unités de villégiature devraient être construites en face de la baie Sainte-Marguerite et plusieurs installations offriront une vue imprenable sur la rivière Saguenay.

Le projet se fait perpendiculairement au fjord et les résidences les plus près surplomberont le fjord à 500 mètres ou 1 kilomètre. Certaines avec une vue, d’autres avec des vues indirectes. On veut aussi aménager des sentiers pour accéder à l’anse au Cheval, a expliqué le maire La France en entrevue à C’est jamais pareil.

Chalets à louer

Petit-Saguenay espère attirer des gens de l’extérieur pour construire des chalets qui pourront être facilement mis en location.

On a pris des mesures pour interdire des résidences de tourisme de type Airbnb dans le secteur urbain alors on veut développer ça pour permettre aux gens de l'extérieur de louer et améliorer l’hébergement touristique, précise Philôme La France.

Un homme sourit dans son bureau.

Le maire de Petit-Saguenay, Philôme La France

Photo : Radio-Canada / Rémi Tremblay

Le projet est dans les cartons depuis plus d’un an. Selon les estimations, les nouvelles résidences pourraient faire augmenter la richesse foncière de 30 % à Petit-Saguenay.

La Municipalité espère que cette hausse de la valeur foncière totale lui permettra de diminuer les taxes aux citoyens à moyen terme.

Développement encadré

C’est la Société de gestion d’actifs forestiers Solifor qui dirigera le développement à Petit-Saguenay. L’entreprise a déjà mené le même genre de projet à Ferland-et-Boilleau ainsi qu’ailleurs au Québec et aux États-Unis.

La maire de Petit-Saguenay, Philôme La France, soutient qu’il s’agit d’un promoteur ouvert au développement responsable.

On travaille sur la réglementation, on s’est entendu avec le promoteur pour que ce soit strict au niveau environnemental. On veut limiter la superficie des résidences, s’assurer que la végétation naturelle demeure, limiter les coupes, éviter la pollution visuelle pour les croisiéristes. Nous avons toute une série de mesures comme ça qu’on prépare.

L’aménagement des routes d’accès commencera dès les prochains mois et les premières résidences pourraient être bâties en 2023.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

En cours de chargement...

Infolettre ICI Saguenay-Lac-Saint-Jean

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Saguenay-Lac-Saint-Jean.