•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nouvelle usine de Moderna sera construite dans la grande région de Montréal

La société pharmaceutique américaine produira ses vaccins au Québec.

Une fiole de vaccin.

La nouvelle usine de Moderna emploiera de 200 à 300 personnes dans un premier temps.

Photo : Associated Press / Kenneth Ferriera/Lincoln Journal

Le géant pharmaceutique Moderna a choisi la grande région de Montréal pour construire sa nouvelle usine de biofabrication. L’annonce sera faite vendredi en présence de Justin Trudeau et de François Legault.

Les installations comprendront un centre de recherche et une usine de production de vaccins à ARN messager (ARNm). Selon l’entente conclue l’été dernier, la capacité de production s’élèvera à 30 millions de doses par année et l’entreprise devrait employer de 200 à 300 personnes au départ.

Des négociations sont toujours en cours en ce qui concerne l’emplacement précis des installations, mais Radio-Canada a pu confirmer qu’elles seront situées dans la grande région de Montréal.

Selon l’entente annoncée en août dernier, la construction devrait être terminée en 2024. Il s’agira de la toute première usine de Moderna à l’extérieur des États-Unis. Une source libérale a confié à Radio-Canada qu’il s’agit d'une grosse victoire pour le Québec.

Pour marquer le coup, les premiers ministres du Canada et du Québec seront accompagnés d'une brochette de ministres. Jean-Yves Duclos et son homologue de la Santé à Québec, Christian Dubé, participeront à l’annonce. Le ministre fédéral de l'Innovation, François-Philippe Champagne, et le ministre québécois de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, seront aussi présents.

En août dernier, le gouvernement fédéral avait conclu un accord avec la pharmaceutique américaine en vue de la construction d’une usine au Canada. Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, n’avait pas voulu s’avancer sur l’endroit où il comptait faire sortir de terre la nouvelle installation. Bien que Montréal ait été pressenti, d’autres villes du Québec et de l'Ontario, comme Québec, Sherbrooke, Laval et Toronto, avaient montré de l’intérêt.

M. Bancel disait alors ne pas vouloir précipiter sa décision, évoquant le fait qu’elle devait être prise avec diligence : Il faut comprendre que ce sont des décisions qui ne sont pas pour six mois, un ou deux ans, mais pour 20, 30, 40 ans. C’est vraiment important qu’on le fasse dans un endroit où on a le bon niveau de talents, car ceux-ci vont devenir des employés de Moderna.

Depuis le début de la pandémie, le gouvernement Trudeau promet de remettre sur pied le secteur de la biofabrication au Canada. Jusqu’ici, Ottawa a investi 1,6 milliard de dollars dans une trentaine de projets liés à la biofabrication, aux vaccins et aux traitements.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !