•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La clinique de mammographie mobile CLARA est de passage à Baie-Comeau

Un autobus est stationné devant l'hôpital.

L'unité mobile CLARA est de passage à Baie-Comeau jusqu'au 21 mai (archives).

Photo : Radio-Canada / Mélissa Savoie-Soulières

Radio-Canada

Ce printemps, près de 600 femmes vont bénéficier des services de la clinique accréditée de radiologie (CLARA) pour passer des mammographies à Baie-Comeau.

La clinique mobile s’arrête principalement dans des régions qui n’ont pas de centre de mammographie à proximité ou dans les régions où les délais d’attente sont élevés.

La mammographie est une radiographie des seins qui a pour but de détecter la présence d’un cancer. C’est la meilleure méthode pour dépister le cancer du sein. La mammographie est le seul examen de dépistage qui permet de réduire le nombre de décès attribuables au cancer du sein.

Source : ministère de la Santé du Québec

 La cheffe technologue des services cliniques de dépistage à l’Institut national de santé publique du Québec, Karina Olivier, explique qu’à Baie-Comeau la demande pour la présence de cette clinique a été faite en raison des délais d’attente en lien avec une limitation au niveau des effectifs.

« Ça permet d’avoir un service un peu plus rapide. Ça permet aux femmes d’éviter de se déplacer vers les centres en milieu urbain par exemple, pour passer l’examen. »

— Une citation de  Karina Olivier, cheffe technologue des services cliniques de dépistage à l’Institut national de santé publique du Québec

La clinique mobile CLARA offre des services de dépistage dans un autocar équipé d’un mammographe.

Les femmes qui ont reçu une invitation via le service de radiologie de l'hôpital Royer de Baie-Comeau peuvent ainsi en bénéficier.

L'autocar est présent à Baie-Comeau jusqu'au 21 mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !