•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le budget de l’Ontario marque en fait le début de la campagne électorale

Peter Bethlenfalvy et Doug Ford  portant un masque noir rentrent dans une salle.

Le ministre des Finances de l'Ontario, Peter Bethlenfalvy, avec le premier ministre Doug Ford pour le dévoilement du précédent budget de l’Ontario, le 24 mars 2021 à Queens' Park

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Le gouvernement de Doug Ford présente jeudi un budget qui se transformera rapidement en plateforme électorale. Les députés ontariens n'auront pas le temps d'adopter le budget avant le déclenchement de la campagne, puisque la session parlementaire sera ajournée après son dépôt, selon une source gouvernementale.

L'essentiel des promesses électorales des progressistes-conservateurs sera annoncé dans ce budget, qui s'articulera autour de cinq thèmes, toujours selon des sources près du gouvernement.

L'un est la construction d'autoroutes et d'hôpitaux. Le document prévoirait des dépenses de 158 milliards $ sur 10 ans.

De cette somme, 21,5 milliards $ seraient consacrés à la planification, à l'expansion et à la réfection d'autoroutes. Le plan contiendrait notamment un nouveau pont double au-dessus du canal Welland, sur l'autoroute Queen Elizabeth, et l'élargissement de l'autoroute 401 dans l'Est de l'Ontario.

Un panneau qui annonce l'emplacement de la future autoroute 413 devant de l'équipement lourd à Woodbridge, en Ontario.

Le projet de l'autoroute 413 est « absolument décisif », disait Doug Ford en novembre dernier.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Selon les sources qui se sont confiées à La Presse canadienne, les quatre autres thèmes du budget seront la relance de l'économie, les travailleurs, le maintien d'un coût de la vie abordable et un plan pour éviter de nouvelles fermetures.

D'autres mesures s'ajouteront probablement en cours de campagne. Le document servira d’argumentaire pour appuyer la réélection de Doug Ford et son équipe.

Au cours des dernières semaines, le gouvernement Ford a entrepris un blitz d'annonces qui seront assurément évoquées dans le document. Le premier ministre s'est rendu dans plusieurs circonscriptions pivots afin de faire mousser des investissements, notamment dans le réseau de la santé. Des hôpitaux à Scarborough, Barrie, Brantford, Brampton et Ottawa ont par exemple reçu des sommes substantielles de la part du gouvernement pour amorcer des projets d'agrandissement ou de modernisation.

Doug Ford au lutrin en point de presse.

Le premier ministre ontarien, Doug Ford, a annoncé le 25 mars un octroi de 29 millions de dollars pour le nouveau campus de l'Hôpital d'Ottawa.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Des annonces similaires ont été effectuées par le ministre responsable des Soins de longue durée, Paul Calandra. À une dizaine de reprises depuis le début mars, le ministre a annoncé l’ajout de lits ou des rénovations dans des foyers de soins de longue durée. Par contre, la majorité des nouvelles places promises ne seront pas aménagées avant 2023.

Le budget devrait aussi mettre en lumière les réductions accordées aux automobilistes avec le remboursement des frais de vignettes d'immatriculation et la diminution de la taxe provinciale sur l'essence. Dans le cas de la taxe sur l'essence, Doug Ford retranchera 5,7 cents le litre à condition d'être réélu le 2 juin. 

Une plaque d'immatriculation de voiture.

L'Ontario a supprimé les vignettes sur les plaques d'immatriculation, mais les gens doivent encore faire renouveler leurs plaques.

Photo : Radio-Canada / Malcolm Campbell

Il est tout à fait possible que d’autres mesures pour contrôler l'augmentation du coût de la vie soient annoncées jeudi.

Il s'agira du deuxième budget provincial piloté par l'actuel ministre des Finances, Peter Bethlenfalvy. Le ministre a laissé savoir que le document présentera la vision des progressistes-conservateurs pour un avenir meilleur ainsi que les étapes pour y arriver , un clin d'œil au slogan de campagne choisi par l'équipe de Doug Ford.

Qu’en est-il du retour à l’équilibre?

Avec la liste de nouvelles dépenses qui ne cesse de s’allonger, le gouvernement Ford a-t-il abandonné l’idée de renouer avec l’équilibre? En fait, les progressistes-conservateurs avaient déjà annoncé qu’ils n’écriraient pas de budget à l’encre noire dans leur premier mandat. Or, l’atteinte de l’équilibre ne serait pas si lointaine.

La province est sur la bonne voie pour équilibrer le budget d'ici 2023-2024, selon une récente analyse de l'organe de surveillance financière de l'Ontario. Le Bureau de la responsabilité financière (BRF) croit même que l'Ontario pourrait enregistrer des excédents de plusieurs milliards de dollars dans les années subséquentes en raison de la forte croissance des revenus.

Coup de pouce pour le secteur de l’automobile

Doug Ford a distribué quelque 900 millions de dollars à l’industrie de l’automobile dans les dernières semaines. Le premier ministre a participé à trois annonces majeures pour appuyer la relance du secteur et sa transition vers la fabrication de véhicules électriques.

Doug Ford prend place avec d'autres dignitaires à l'intérieur d'une camionnette.

Le premier ministre ontarien, Doug Ford (à g.), en compagnie entre autres du ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie François-Philippe Champagne

Photo : CBC/Meagan Fitzpatrick

Honda Canada, GM Canada et le consortium formé du géant de l’électronique LG et du constructeur Stellantis se sont tous vu accorder des subventions. Le gouvernement ne manquera pas de souligner ces investissements dans le budget présenté jeudi.

S’il retourne au pouvoir après le 2 juin, Doug Ford pourrait décider de déposer essentiellement le même budget une seconde fois. Avec son nouveau gouvernement, il devra déterminer s’il le fait rapidement après l’élection ou s’il est préférable d’attendre à septembre.

Avec les informations de Natasha MacDonald-Dupuis, et La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !