•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des enfants albertains participent à l’élan de solidarité pour l’Ukraine

Une femme enfile des perles sur une épingle devant ses élèves de 3e année.

Des élèves de l'École David-Thomas-King, à Edmonton, confectionnent des épinglettes au profit de l'Ukraine.

Photo : Radio-Canada

Des enfants albertains sont à l'origine de gestes de solidarité au profit des Ukrainiens déplacés par la guerre.

Un groupe d’élèves de 3e année de l’École David-Thomas-King, à Edmonton, se sont mobilisés pour amasser des fonds pour aider les Ukrainiens. Ils ont récolté presque 5300 $ alors que leur objectif initial était de 1000 $.

L’initiative impressionne leur enseignante, Cindy Lam. Plusieurs enfants ont amassé 100 $, dit-elle. Ce sont eux qui ont pris l’initiative de démarrer cette collecte de fonds.

Les élèves de 8 ans ont ainsi fabriqué des épinglettes aux couleurs du drapeau ukrainien, bleu et jaune. Ils les ont ensuite placées sur des enveloppes de graines de tournesol. Le tout a ensuite été vendu.

Beaucoup d'enveloppes remplies de graines sur une table avec affiche « nous appuyons l'Ukraine ».

Des élèves de 3e année de l'École David-Thomas-King, à Edmonton, ont préparé des enveloppes de graines de tournesol en guise de collecte de fonds en solidarité avec l'Ukraine.

Photo : Radio-Canada

Un élève de 3e année, Drew Grabia, est fier de pouvoir aider les Ukrainiens. Je me suis senti bien quand je les ai fabriquées [les épinglettes].

L’argent collecté sera reversé à la coalition humanitaire.

Des enfants inspirent leurs parents

Une famille de Calgary compte envoyer une remorque remplie de dons de pâtes en Ukraine. Les enfants de Laura Bishop, Luc et Kate, veulent absolument faire quelque chose après avoir vu la destruction de l’Ukraine aux nouvelles.

Nous nous sommes vus nous-mêmes dans ces images sur des familles touchées, raconte-t-elle. Mes enfants m’ont dit : "Maman, si c’était nous et qu’on se faisait expulser de notre maison, on voudrait que les autres fassent quelque chose pour nous."

La famille voulait collecter autre chose que des fonds en argent. Elle s'est tournée vers un organisme situé à Edmonton. L'association Amigo Relief Mission fournit de l’aide humanitaire à l’Ukraine depuis plusieurs années.

On nous a dit qu’il y avait besoin de pâtes sur la ligne de front , ajoute Laura Bishop.

La mère de famille et ses deux enfants, Luc et Kate, ont alors commencé à amasser des boîtes et des sacs de pâtes à envoyer en Ukraine.

La famille de Calgary a déjà des centaines de kilos de pâtes dans son garage. La compagnie Imperial Oil appuie le projet. Elle met à la disposition du public l’entrée de son siège social, sur le boulevard Quarry Park, pour recevoir des dons de pâtes jusqu’au 6 mai.

Avec des informations de Gabriela Panza-Beltrandi et Rick Donkers

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !