•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les internautes du Canada préfèrent les jeux vidéo en monde ouvert

Une personne joue à un jeu vidéo sur son téléphone.

Le téléphone intelligent est l'appareil favori des Canadiens et Canadiennes pour jouer aux jeux vidéo.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le Fonds des médias du Canada a rendu public son plus récent rapport sur les tendances de consommation au pays. Parmi les données recueillies, on compte un portrait d’ensemble des joueurs et joueuses au Canada.

L’organisation a eu recours, dans son rapport, aux données de GlobalWebIndex (Nouvelle fenêtre), qui a interrogé les utilisateurs et utilisatrices d’Internet de 16 à 64 ans en 2021.

Les jeux d’action et d'aventure en monde ouvert ont la cote, tant chez les francophones (31 %) que chez les anglophones (41 %), alors qu’ils ont été les plus utilisés en 2021, selon le plus récent rapport du Fonds des médias du Canada sur les tendances de consommation au pays.

Ces données montrent un écart relativement important avec celles des autres pays membres du G7, où seulement 21 % des personnes interrogées ont opté pour ce type de jeu.

Boris Johnson, Ursula von der Leyen, Charles Michel, Emmanuel Macron et Justin Trudeau discutent.

Les membres du G7 sont l'Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France, l'Italie, le Japon, le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Photo : Getty Images / THOMAS COEX

En plus d’un vif intérêt pour les jeux en monde ouvert, le rapport du Fonds des médias révèle que les jeux de tirs à la première personne attirent beaucoup de joueurs et joueuses au Canada, autant du côté francophone (28 %) que du côté anglophone (34 %). Le pourcentage pour l’ensemble des pays du G7 se situe plus bas, à 22 %.

La lutte est ensuite serrée pour les francophones entre les jeux de course (20 %), les jeux de casse-tête et de plateforme (23 %), ainsi que les jeux d’action et d’aventure de plateforme (19 %).

Le plus grand écart entre le Canada et les autres membres du G7 se situe dans l'utilisation des jeux gratuits et de casino, alors qu’un faible pourcentage de francophones (12 %) s’y intéresse, en comparaison avec les 54 % que l'on compte pour les pays regroupés.

Pourtant, selon les données du rapport du Fonds des médias, 25 % des francophones qui ont répondu ont indiqué avoir téléchargé un jeu gratuit dans le dernier mois (au troisième trimestre de 2021), un pourcentage plus élevé que la moyenne générale de 24 % pour les membres du G7.

Les jeux vidéo de musique ou de rythme traînent de la patte auprès des francophones du pays, avec seulement 7 % d’adeptes francophones, comparativement à 22 % pour le regroupement mondial.

Le téléphone intelligent en tête

L’appareil favori au pays pour jouer aux jeux vidéo est le téléphone intelligent, adopté par 46 % des francophones et 54 % des anglophones. Cette statistique est plus basse que dans les autres pays du G7, où 57 % des répondantes et répondants disent préférer l’appareil.

La deuxième position revient à l’ordinateur de bureau ou portable, qui compte 32 % d’adeptes chez les francophones, et 37 % chez les anglophones. L'ordinateur et les consoles de jeux vidéo se livrent une chaude lutte avec respectivement 30 et 37 % d'adeptes.

La tablette attire en moyenne 25 % des joueurs et joueuses (26 % chez les francophones).

Les casques de réalité virtuelle tardent à gagner en popularité, si l'on compare le pays aux autres membres du G7. Seulement 3 % des francophones et 4 % des anglophones ont utilisé un tel casque en 2021, contre 6 % pour le G7.

Mais les trois quarts des personnes sondées, pour l'ensemble des pays du regroupement, s’entendent pour dire qu’elles jouent, peu importe l’appareil.

Ce sont 11 % des joueurs et joueuses francophones du pays qui ont joué à des jeux vidéo en ligne avec leurs proches, et 18 % chez les anglophones. Cette statistique est plus élevée que la moyenne des pays du G7, située à 17 %.

Le pourcentage de la population canadienne qui a diffusé ses parties de jeux vidéo en direct est marginal, avec 2 % pour les francophones et 3 % pour les anglophones. La moyenne dans le G7 est aussi de 3 %.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !