•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle certification pour diminuer la pollution lumineuse

La Voie lactée vue du sol.

Le ciel étoilé est bien visible dans les lieux dépourvus de pollution lumineuse.

Photo : iStock

Radio-Canada

La Réserve internationale de ciel étoilé du Mont-Mégantic (RICEMM) et la Ville de Sherbrooke ont élaboré la nouvelle certification Ami du ciel étoilé. Unique dans la province, elle vise à mettre en valeur les entreprises qui ont à cœur la protection de l'environnement nocturne et la qualité de vie du voisinage.

Un projet-pilote a été déployé en ce sens à Sherbrooke. En 2021, des commerces qui longent le boulevard Bourque ont été invités à modifier leur éclairage pour réduire la pollution lumineuse. Vingt-quatre entreprises ont reçu la certification Ami du ciel étoilé dans le cadre de ce projet-pilote.

La Réserve veut maintenant étendre cette désignation à tous les commerces situés sur son territoire, comprenant les MRC du Granit et du Haut-Saint-François, ainsi que la Ville de Sherbrooke.

« Ce qu'on veut c'est de récompenser ceux qui font les bonnes choses. »

— Une citation de  Rémi Boucher, coordonnateur scientifique, RICEMM

Les impacts de la pollution lumineuse sont multiples. Il y a une panoplie d'espèces d'oiseaux, d'amphibiens impactés, et l'humain aussi pour la qualité du sommeil entre autres. Il y a même certains problèmes de santé qui sont reliés à la lumière nocturne, affirme Rémi Boucher, coordonnateur scientifique à la Réserve internationale de ciel étoilé du Mont-Mégantic.

Quatre principes de base

La protection de l'environnement nocturne s'appuie sur quatre grands principes selon M. Boucher. Les 4 principes sont d'envoyer la lumière vers le sol, d'avoir un éclairage plus ambré et plus jaune, d'utiliser une puissance qui est adéquate pour ne pas être ébloui et d'éclairer au bon moment en fermant la lumière quand on en a plus besoin, énumère-t-il.

« Un stationnement commercial, à 3 heures du matin, ça n'a pas vraiment de raison d'être éclairé. »

— Une citation de  Rémi Boucher, coordonnateur scientifique, RICEMM

La Réserve internationale de ciel étoilé du Mont-Mégantic invite les commerces du territoire à soumettre leur candidature si ils ont de bonnes pratiques d'éclairage extérieur.

Ces entreprises peuvent ainsi recevoir un accompagnement et des outils pour atteindre les normes en vigueur en matière d'éclairage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !