•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une entreprise s’occupe des petits besoins de votre chien

Un chien couché devant une maison. Un homme au loin ramasse des crottes.

Une entreprise saguenéenne offre de venir ramasser les crottes de votre compagnon domestique à votre place.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Radio-Canada

Ramasser les excréments de chiens qui refont surface avec l'arrivée du printemps est une corvée dont certains aimeraient bien se passer. Or, une nouvelle entreprise saguenéenne propose ce service. Il s’agit de Crotte que crotte Saguenay qui semble répondre aux besoins de plusieurs personnes.

C'est juste ça. On ramasse des crottes à chien, dit avec un sourire en coin le propriétaire de l’entreprise Hans Péladeau-Bissegger. On aide les gens que ce soit à cause de la mobilité réduite ou que ça aide des gens qui ont juste perdu le contrôle.

L'homme originaire de Saint-Eustache est arrivé dans la région il y a deux ans. L'hiver, il est responsable d'une entreprise de traineaux à chien à Sainte-Rose-du-Nord. C'est une publication Facebook qui lui a donné l'idée d'offrir ce service.

Un homme pose en photo.

Le propriétaire de l'entreprise Hans Péladeau-Bissegger.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Quand j'ai vu le potentiel de base, j'ai été faire des recherches sur d'autres entreprises que ce soit au Canada ou aux États-Unis. J'ai vu la viabilité, j'ai vu tout ce qui va autour de ça. Il y avait personne qui l'offrait ici pis moi, justement, je suis en période plus basse.

En moins d'un mois, M. Péladeau-Bissegger a déjà trouvé une vingtaine de clients. Il peut se déplacer chez ses clients jusqu'à deux fois par semaine.

J'ai trois de mes clients, c'est des personnes à mobilité réduite, récemment, donc qui avaient un chien ou des chiens. Ils sont tombés malades puis ils ont plus la force ou la capacité d'aller ramasser. C'est pour les aider.

Et l'entreprise pourrait continuer de prendre de l'ampleur à entendre certains propriétaires de chien rencontrés à Saint-Honoré, dimanche après-midi.

Je serais peut-être bien intéressé quand-même parce que j'ai passé quand-même pas mal de temps à les ramasser justement quand ça dégèle. À chaque fois qu'il y avait un peu de soleil, il fallait ressortir dehors aller les ramasser, mentionne un propriétaire de chien.

C'est sûr qu'à mon âge je peux encore m'en occuper mais y'a des gens un peu plus âgés, peut-être des personnes à mobilité réduite pour qui ça peut être intéressant pour leur permettre de conserver un animal de compagnie, ajoute un autre passant.

Ben moi je les ai ramassés, ça m'a pris cinq sacs, dit une autre propriétaire en riant. Mais je ne sais pas si je prendrais vraiment un service pour le faire.

Selon un reportage de Philippe L'Heureux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !