•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michelle Neill devient cheffe du NPD de l’Île-du-Prince-Édouard

Michelle Neill sourit, debout devant un micro et les deux mains posées sur le lutrin devant elle.

Michelle Neill prend la parole après avoir été nommée cheffe du NPD de l'Île-du-Prince-Édouard le 23 avril 2022 à Charlottetown.

Photo : CBC / Wayne Thibodeau

Radio-Canada

Michelle Neill est officiellement devenue samedi la cheffe du NPD de l’Île-du-Prince-Édouard.

Seule personne à avoir posé sa candidature après la démission de l’ancien chef des néo-démocrates de la province, elle a été confirmée dans ce nouveau rôle à l’occasion de l’assemblée annuelle du parti, qui a eu lieu au campus Prince of Wales du Collège Holland, à Charlottetown.

Elle succède à Joe Byrne, qui avait remis sa démission le 1er septembre 2020 après avoir dirigé le Nouveau Parti démocratique (NPD) de l’île pendant près de deux ans et demi.

Engagement communautaire et syndical

Impliquée dans plusieurs organismes de sa communauté d’Oyster Bay Bridge, Michelle Neill a travaillé à l’Agence du revenu du Canada pendant près de 30 ans.

Elle a occupé des fonctions de leadership au sein de l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC).

Inclinée au-dessus d'une table, Michelle Neill écrit sur un bout de papier pendant qu'une personne assise suit le déroulement du vote.

Michelle Neill s'apprête à déposer son vote dans l'urne samedi. Elle était la seule candidate et a été élue à l'unanimité, mais les règles du parti stipulent qu'un vote symbolique doit avoir lieu.

Photo : CBC / Wayne Thibodeau

Lors du dépôt de sa candidature, en janvier dernier, Mme Neill avait mentionné qu’une de ses premières missions comme cheffe consisterait à recruter des candidats de qualité en vue des prochaines élections générales, prévues pour le 2 octobre 2023.

Bannière

Le NPD de l’Île-du-Prince-Édouard n’est plus représenté à l’Assemblée législative de la province depuis 2000, lorsque Herb Dickieson, le seul député néo-démocrate que le parti a réussi à faire élire dans cette province, a de justesse perdu le siège qu’il détenait depuis 1996 dans West Point-Bloomfield.

Au dernier scrutin provincial en 2019, les néo-démocrates de l’île ont recueilli moins de 3 % des suffrages, alors que le Parti vert a accaparé la majorité du vote de gauche pour accéder au rang d’opposition officielle à Charlottetown.

Michelle Neill a été candidate pour le NPD fédéral lors des plus récentes élections générales, en 2021. Dans Malpeque, elle avait terminé quatrième avec 8 % des voix.

Le chef du Nouveau Parti démocratique fédéral, Jagmeet Singh, a félicité Mme Neill samedi. Michelle est la voix des gens de tous les jours, il n'y a aucun doute qu'elle se battra pour vous, a-t-il écrit sur Twitter.

Jagmeet Singh et Michelle Neill marchent côte à côte dans un parc par une journée ensoleillée de printemps.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jagmeet Singh, chef du NPD fédéral, était à Charlottetown samedi pour féliciter la nouvelle cheffe du NPD de l'Île-du-Prince-Édouard, Michelle Neill.

Photo : CBC / Wayne Thibodeau

Les libéraux se cherchent toujours un chef

Avec la nomination de Michelle Neill au NPD, le Parti libéral de l’Île-du-Prince-Édouard est la seule formation politique de la province à se chercher un nouveau chef.

Les libéraux, qui forment le troisième parti à Charlottetown, cherchent un successeur à l’ancien premier ministre Wade MacLauchlan depuis la défaite électorale et la démission de ce dernier il y a trois ans. Sonny Gallant est l’actuel chef intérimaire.

Leur course à la direction est toujours en suspens, car personne ne se porte candidat.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !