•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Augmentation de la violence à Calgary depuis le début de l’année

Une maison sur le boulevard Saddlecrest.

Une fusillade a eu lieu mercredi vers 22 h 30 près du boulevard Saddlecrest.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La police de Calgary a confirmé qu’un onzième homicide a eu lieu sur son territoire depuis le début de l’année, une hausse importante comparée à l'an passé.

En 2021, Calgary a recensé 19 homicides pour la totalité de l’année.

Sept des 11 homicides de 2022 dans la métropole étaient le résultat de fusillades selon le Service de police de Calgary (CPS).

Environ 75 % de ces fusillades sont liées au trafic de drogues, à des incidents de rage au volant ou à des décharges accidentelles, a déclaré l'inspectrice Jodi Gach.

Il y a aussi eu des fusillades où la victime était ciblée dans des conflits de crime organisé pour des questions de drogues et lors de conflits entre gangs opposés.

La police dit que cette augmentation est épuisante pour son service, mais que les unités travaillent ensemble pour résoudre les cas.

C'est un problème communautaire. Nous partageons les préoccupations de la communauté, a déclaré Jodi Gach.

Le sergent-chef Sean Gregson dit qu'il n’a pas vraiment de raison pour expliquer pourquoi il y a eu une telle augmentation cette année.

Ces chiffres fluctuent d'année en année et il est difficile de déterminer précisément pourquoi nous voyons une hausse, a dit Sean Gregson.

Calgary continue d'être une ville sécuritaire et nous continuons à consacrer toutes nos ressources à la répression des activités des gangs et à travailler avec notre unité du crime organisé et d'autres activités de prévention du crime.

11e victime identifiée

La police de Calgary dit que la 11e victime de l’année s’appelait Hisham Ahmed. Il était âgé de 24 ans. Il est mort dans une fusillade mercredi vers 22 h 30 près du boulevard Saddlecrest.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !