•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

District 31 : le poste a fermé ses portes dans un épisode émouvant

Le dernier épisode de la populaire série District 31 a été diffusé jeudi soir.

L'homme se tient debout et a les larmes aux yeux.

Le commandant Daniel Chiasson, incarné par Gildor Roy, qui fait ses adieux à son équipe.

Photo : Aetios productions

Radio-Canada

C’est fini. Le dernier épisode de District 31 a été diffusé, laissant le public triste, mais rempli de gratitude envers l’équipe derrière la série. On a pu retrouver dans la finale des ingrédients qui ont fait le succès des histoires écrites par Luc Dionne : des arrestations, des revirements, des morts et des moments de bonheur.

Alerte au divulgâcheur : si vous n’avez pas vu le dernier épisode de District 31, ne continuez pas la lecture de ce texte.

La fermeture du poste ne pouvait se faire sans l’arrestation dont rêvait le commandant Daniel Chiasson (Gildor Roy), soit celle du chef des Sixers, François Labelle (Peter Miller). C’était sans compter sur Olivier (Thomas Delorme), le fils du feu sergent-détective Stéphane Pouliot (Sébastien Delorme), qui a abattu Labelle lors de son arrestation.

La scène se déroule autour de tables de billard.

L'une des dernières scènes de « District 31». Olivier (Thomas Delorme) tire sur François Labelle (Peter Miller).

Photo : Aetios productions

Le fils en deuil est revenu à l’écran en fin de parcours. Les téléspectateurs et téléspectatrices ont pu constater son immense peine et ses difficultés. Était-ce une manière pour Luc Dionne de ne pas oublier l’un des personnages les plus populaires de la série?

Ce revirement a suscité un déferlement de commentaires sur les réseaux sociaux. Cette partie de la finale a attristé les fans, qui pensaient à l’avenir gâché du jeune homme. Toutefois, plusieurs personnes se sont mises à rêver qu’il serait le premier accusé de la future série de Luc Dionne, qui pourrait traiter de la Direction des poursuites criminelles et pénales (DPCP), mais rien n’est confirmé.

Un saut dans le temps

Sinon, la majorité des commentaires étaient positifs. L’ultime épisode semble avoir comblé les fans. Plusieurs personnes ont souligné qu’il s’agissait d’une finale à la Six pieds sous terre (Six Feet Under), une série diffusée de 2001 à 2005, car on y voit la vie de certains personnages quelques années plus tard.

L'homme est penché vers deux fillettes blondes au milieu des plantes.

Vincent-Guillaume Otis dans les derniers instants de la série « District 31 »

Photo : Aetios productions

En effet, les dernières minutes de l’épisode proposent un saut de quelques années dans le futur. On voit Patrick Bissonnette (Vincent-Guillaume Otis) avec deux petites têtes blondes. Noélie St-Hilaire (Catherine St-Laurent) et lui ont eu des jumelles et sont propriétaires d’un centre de jardin. Ce n’est pas tout, on constate que le couple attend un troisième enfant.

Les ex-sergents-détectives Bruno Gagné (Michel Charette) et Yves Jacob (Marc Fournier) ont fondé leur compagnie de construction. Florence Guidon (Catherine Proulx-Lemay) est devenue commandante du Service de police du grand Montréal (SPGM) et surprise, Da-Xia Bernard (Cynthia Wu-Maheux) a trouvé l’amour avec l’ancienne lieutenante du 31, Mélanie Charron (Ève Landry).

Les deux femmes sont assises à une table et trinquent.

Da-Xia Bernard (Cynthia Wu-Maheux) et Mélanie Charron (Ève Landry) dans l'une des dernières scènes de la série « District 31 ».

Photo : Aetios productions

En fixant ainsi le futur de certains personnages, le scénariste ferme la porte à une suite. Toutefois, plusieurs personnes qui ont remarqué que Manuel Dupuis (Sébastien Huberdeau) et Sonia Blanchard (Pascale Montpetit) ne figuraient pas dans les dernières minutes de l'épisode ont aussi spéculé sur la présence de ces personnages à la prochaine série de Luc Dionne, DPCD.

En entrevue à l’émission mauricienne, Toujours le matin, Luc Dionne a répondu ceci : J’ai déjà dit que la fin de District 31 était la fin d’un chapitre et non pas la fin d’un livre, mais vous devez me connaître assez bien pour savoir que je suis passé maître dans l’art de dire des choses qui ne veulent rien dire.

L’équipe à Bonsoir bonsoir

En entrevue à Bonsoir bonsoir, où une grande partie de la distribution était réunie pour une émission spéciale, Luc Dionne a avoué qu’il était nostalgique, même s’il était très heureux.

L'homme est assis en studio.

Luc Dionne sur le plateau de « Bonsoir bonsoir », avec Frédéric Cloutier, qui jouait le sergent Jérôme Langevin.

Photo : Karine Dufour

Il a remercié l’équipe, mais aussi le public, car lui-même n’aurait pas été capable de s’asseoir quatre soirs par semaine à 19 h devant un écran de télévision.

Luc Dionne a également dit que le discours d’adieu de Daniel Chiasson était le sien.

La productrice Fabienne Larouche a ajouté que c’était une belle fin, et que c’était celle que Luc Dionne voulait vraiment.

Les gens sont assis en studio.

L'équipe de « District 31 » sur le plateau de « Bonsoir bonsoir »

Photo : Karine Dufour

Lors de l’émission animée par Jean-Philippe Wauthier, Catherine Proulx-Lemay a lancé J’ai volé la job à Gildor, en référence à sa promotion à la fin de l’histoire. À la lecture, j’étais vraiment heureuse. C’était un beau punch et la suite logique de la progression de Florence, a dit la comédienne.

C’est beau que ça ne finisse pas dans des effusions de sang. On finit sur une bonne note. Il y a quelque chose de positif, a ajouté Vincent-Guillaume Otis.

Des questions en suspens

Le public est toutefois resté sur sa faim quant à plusieurs intrigues, notamment le fameux téléphone dans le tiroir du commandant Chiasson.

L'homme est assis dans un minibus et il sourit.

Emmanuel Auger dans le rôle de Christian Phaneuf, dans le dernier épisode de la deuxième saison

Photo : Aetios productions

Ce dernier a seulement admis que c’est bien lui qui avait tué Christian Phaneuf (Emmanuel Auger). Il l’a avoué à son patron, quelques secondes avant sa retraite. Il a également expliqué que c’est ce qui lui avait donné accès au fameux téléphone rangé dans son tiroir, un téléphone directement lié aux services secrets.

D’ailleurs, quand Daniel Chiasson félicite Da-Xia pour son nouvel emploi dans les services secrets, on a la confirmation qu’il travaille pour eux.

Mais une grande question restera sans réponse. Qui était au bout du fil?

Des fans en Acadie

Le succès de District 31 a dépassé les frontières du Québec. En Acadie, de nombreuses personnes se disaient tristes de la fin de cette série.

Je ne sentais pas que la finale s’en venait. On ouvrait de nouvelles enquêtes jusqu’à la toute fin. On a tenu les personnages vivants jusqu’à la dernière seconde. C’est ce que j’ai trouvé super intéressant, a souligné Jacques-André Lévesque au micro de l’émission La matinale.

D’ailleurs, sur les réseaux sociaux, des fans ont reproché au scénariste d’avoir ouvert des enquêtes au lieu d’en fermer certaines.

D’autres fans ont réagi à la finale, notamment au Saguenay à l’émission C’est jamais pareil.

Guy Germain

Le dernier épisode était dédié à Guy Germain. De nombreuses personnes se sont demandé qui il était. Il s’agit du cousin de Luc Dionne, qui était sergent-détective au Service de police de Montréal et qui s’est donné la mort en 2014 avec son arme de service.

Cet automne, une nouvelle quotidienne avec Suzanne Clément, écrite par Marie-André Labbé, prendra la case horaire libérée par District 31 sur les ondes d'ICI Radio-Canada Télé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !