•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Services chirurgicaux réduits à l’hôpital de Bridgewater et de Kentville

Chargement de l’image

L'Hôpital régional South Shore, à Bridgewater en Nouvelle-Écosse.

Photo : CBC / Paul Palmeter

Radio-Canada

Le service des urgences de l'hôpital Soldiers Memorial à Middleton, en Nouvelle-Écosse, sera fermé pendant les deux prochaines semaines et les hôpitaux régionaux de Kentville et de Bridgewater passent aux services chirurgicaux urgents seulement, à partir d'aujourd'hui.

Les changements resteront en place pendant les deux prochaines semaines alors que les sites sont aux prises avec la tension continue causée par la COVID-19.

Les installations de la zone ouest sont en surcapacité avec une demande accrue des patients hospitalisés à cause de la Covid et des pénuries de personnel, écrit Santé Nouvelle-Écosse dans un communiqué.

Afin de soutenir la réponse COVID de la zone ouest, le personnel formé du service des urgences de l'hôpital Soldiers Memorial sera temporairement réaffecté au service des urgences de l'hôpital régional Valley. Nous reconnaissons les préoccupations que ce changement peut causer, mais notre priorité doit être de maintenir notre urgence régionale.

Les taux de COVID restent élevés

La Nouvelle-Écosse continue de connaître des taux élevés de COVID-19 dans toute la province.

Chargement de l’image

Un travailleur de laboratoire prépare des échantillons pour des tests PCR servant à dépister la COVID-19.

Photo : Reuters / Kai Pfaffenbach

Les dernières informations épidémiologiques publiées jeudi montrent que la province compte en moyenne près de deux décès par jour et plus de 1 000 tests PCR positifs.

Les informations de la santé publique n'incluent pas les données relatives aux tests antigéniques rapides, qui pourraient augmenter le nombre de cas quotidiens. Dre Shelley Deeks, médecin hygiéniste en chef adjointe de la province a dit jeudi que les chiffres pourraient se stabiliser.

Un porte-parole de l'autorité sanitaire explique dans un courriel que les services chirurgicaux à travers la province sont gérés de très près, avec la capacité de les élargir ou de les réduir en fonction des demandes et du personnel redéployé dans les zones qui en ont le plus besoin.

Nous reconnaissons que c'est incroyablement frustrant et difficile pour nos patients et pour notre personnel et les médecins du programme chirurgical qui ont vu leurs services affectés à plusieurs reprises tout au long de la pandémie, écrit Brendan Elliott.

Cependant, des réductions chirurgicales sont nécessaires pour assurer une capacité suffisante en lits d'hospitalisation liée à notre réponse à la COVID-19. Le maintien des services d'urgence sur nos sites régionaux est une priorité absolue et les personnes nécessitant des soins d'urgence ne doivent pas hésiter à visiter, bien que les attentes puissent être longues.

Plus tôt cette semaine, des responsables de l'autorité sanitaire ont déclaré que la capacité en lits de soins actifs était de 106 %. Les chirurgies non urgentes dans la région d'Halifax ont été pour la plupart annulées plus tôt ce mois-ci, car les hôpitaux de la capitale aussi sont aux prises avec les effets de la COVID-19.

Avec les informations de Michael Gorman de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !