•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CAQ compte sur Maïté Blanchette Vézina pour rallier les électeurs dans Rimouski

Une femme en train de parler.

Maïté Blanchette Vézina lors de l'annonce de sa candidature pour la CAQ.

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

C'est maintenant officiel, l'ex-mairesse de Sainte-Luce, Maïté Blanchette Vézina, représentera la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Rimouski lors du scrutin provincial d'octobre prochain.

Le premier ministre du Québec et chef de la CAQ, François Legault, était de passage à Rimouski jeudi matin pour le lancement de campagne de sa candidate qu'il a décrite comme une femme forte et rassembleuse.

Maïté Blanchette Vézina est mère de deux enfants et occupait jusqu'à tout récemment le poste de directrice régionale de Centraide Bas-Saint-Laurent, poste auquel elle avait accédé après avoir démissionné de ses fonctions de mairesse de Sainte-Luce, en avril 2021.

Deux femmes qui parlent.

Maïté Blanchette Vézina (à gauche) ainsi que l'ex-candidate à la mairie de Rimouski, Virginie Proulx (à droite), en marge du lancement de la campagne de la candidate caquiste.

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

La candidate affirme qu'elle rêve depuis qu'elle est toute petite d'accéder à l'Assemblée nationale. Elle compte y défendre les enjeux qui touchent particulièrement la région, soit la pénurie de logements, l'accès aux soins de santé, le transport régional, le financement des organismes communautaires et l'adaptation aux changements climatiques. Tous ces enjeux-là, je les connais, parce que j'habite le territoire, parce que j'ai été mairesse du village à côté, je vis ici depuis une dizaine d'années et j'ai envie de les porter, a-t-elle souligné.

« Le communautaire a eu la vie dure dans les deux dernières années. Il avait été sous-financé dans le passé donc je continuerai ce travail-là pour porter les enjeux et les valeurs qui sont chères dans le communautaire. »

— Une citation de  Maïté Blanchette Vézina

Lors des dernières élections provinciales, la CAQ avait obtenu 24,9 % des voix dans Rimouski. L'actuel député, Harold LeBel, représente la circonscription depuis 2014 et avait obtenu près du double. Accusé d'agression sexuelle, il ne sollicitera pas de nouveau mandat, ce qui laisse présager que la circonscription pourrait changer de couleur. Le Parti québécois l'a toutefois remportée lors des neuf dernières élections.

Résultats du scrutin de 2018 dans la circonscription de Rimouski :

  • Harold LeBel (PQ) : 43,92 %
  • Nancy Levesque (CAQ) : 24.9 %
  • Carol-Ann Kack (QS) : 17,43 %
  • Claude Laroche (PLQ) : 12,33 %
  • Autres : 1,42 %

En ce qui a trait aux autres partis, trois candidats se présentent à l'investiture du Parti québécois dans Rimouski, soit l'ex-attaché politique de M. LeBel, Samuel Ouellet, l'ambulancier Marc-Olivier Plante et Fernand Clavette. Chez Québec solidaire, l'investiture de Carol-Anne Kack, qui s'était présentée au scrutin de 2018, doit avoir lieu le 30 avril. On ignore pour l'instant qui représentera le Parti libéral.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !